RDC: aucun membre de la délégation du pont aérien humanitaire de l’Union Européenne n’a été testé positif à la Covid-19

0
1420

A la suite de la publication d’un communiqué de la délégation de l’Union Européenne en RDC sur l’infection de ses deux agents au Coronavirus, plusieurs publications virulentes indiquent que les membres de vols humanitaires du pont aérien de l’Union Européenne vers la RDC sont venus implanter la souche de cette maladie en RDC.

En analysant le communiqué de la délégation de l’Union Européenne en RDC et en scriptant la différence entre le pont aérien humanitaire de l’Union Européenne vers la RDC et la délégation de l’Union Européenne en RDC permettent de rétablir les faits et de donner la conclusion que ces posts partagés sur les réseaux sociaux sont mal interprétés et faux.

« A la suite d’informations publiées dans la presse, la Délégation de l’Union européenne en République démocratique du Congo confirme que deux de ses personnels locaux ont été testés positifs au Covid-19. Il s’agit de deux cas asymptomatiques diagnostiqués au sein du personnel chargé de la préparation de la venue à Kinshasa de la délégation du commissaire en charge de la Gestion des crises, Janez Lenarčič » écrit le communiqué de la délégation de l’Union Européenne en RDC  sur lequel se basent les auteurs de ces publications.

Ces publications et les mauvaises interprétations ont généré des réactions de colère contre la délégation du pont aérien humanitaire de l’Union Européenne, accusée par ses internautes d’avoir importé la souche de Coronavirus de l’Europe vers la RDC. « Je pense que la restructuration devait être absolue pour éviter des nouvelles contaminations, seul le don et le pilote devraient venir en RDC et les restes se faire par vidéoconférence et non par une présence physique. Est si c’est la forme grave !! Nous devrions rester nos frontières fermé jusqu’à nouvel ordre… » réagit un internaute sur un article du site d’information Actualite.cd, reprenant la communication officielle de la delegation de l’Union Europeenne en RDC.

Deux membres de la délégation de l’Union Européenne en RDC testées positifs à la Covid-19, aucun parmi les membres la délégation du pont aérien humanitaire de l’Union Européenne vers la RDC

En effet le pont aérien humanitaire de l’Union Européenne vers la RDC est une opération qui organise des vols à destination de la République démocratique du Congo (RDC) afin de participer aux activités humanitaires durant la pandémie de Covid-19.

Les opérations menées au titre du pont aérien humanitaire de l’UE font partie de la réaction globale de l’UE face à la pandémie de coronavirus, et s’inscrivent dans le cadre de l’approche de l’équipe d’Europe. Le soutien de l’équipe d’Europe à l’ensemble du continent africain dans la lutte contre la pandémie de coronavirus s’élève à 3,25 milliards d’euros, réaffirmant le rôle de l’UE en tant que partenaire de premier plan des pays africains indique le site de la délégation de l’Union Européenne en RDC.

« Dans le cadre du pont aérien humanitaire de l’UE, trois vols à destination de la République démocratique du Congo (RDC)sont programmés, pour y transporter des travailleurs humanitaires et des fournitures essentielles afin d’aider le pays à lutter contre la pandémie de coronavirus » lit-on dans un communiqué de presse publié le 8 juin 2020 à Kinshasa par la délégation de l’Union Européenne en RDC, ajoutant que depuis le début du mois de mai, l’UE a organisé quatre autres vols humanitaires dans le cadre du pont aérien: trois à destination de la République centrafricaine et un vers Sao Tomé-et-Príncipe. D’autres vols sont prévus, notamment vers l’Afrique, mais aussi vers d’autres régions ayant des besoins humanitaires importants.

Par contre la Délégation de l’Union européenne en République démocratique du Congo représente l’ensemble des institutions de l’Union européenne dans ce pays d’Afrique Centrale et a son siège dans l’immeuble BCDC, 14ieme étage au boulevard du 30 juin dans la commune de la Gombe en ville de Kinshasa.

Des contaminations locales, notifiées le 6 juin 2020

Les sources de la délégation de l’Union Européenne jointes par Congo Check confirment que les deux cas sont des contaminations locales notifiées le 6 juin 2020. « Il ne s’agit pas de deux membres de la délégation du pont aérien. Il s’agit plutôt de deux membres de notre bureau ici à Kinshasa.  Il y a un communiqué qui est déjà publié à ce sujet, c’est nous qui avons livré l’information. C’est une contamination locale, la délégation est arrivée ici à Kinshasa le 08 juin 2020 alors qu’eux étaient déjà testés positifs en date du 06 juin » précise Cyprien Banyanga Byamungu, attaché de presse de la délégation de l’Union Européenne en République démocratique du Congo.

Répondant à la question de savoir pourquoi les résultats notifiés le 6 juin dernier ont été publiés 5 jours après par la délégation de l’Union Européenne en RDC, Cyprien Banyanga explique que cela a été fait dans le souci de fixer l’opinion et en vue de briser les rumeurs, mettant en avant la confidentialité requise sur les données médicales des patients qui doivent être publiés après réception de leur consentement.

« Il s’agit de la vie privée d’une personne, on ne peut pas publier la vie de quelqu’un sans son avis. On ne joue pas avec la santé des gens, il faut que les gens donnent leur avis et celui des membres de leurs familles. Nous avons aussi notre hiérarchie. Il s’agit de la vie des gens, la vie est précieuse » argumente-t-il.

De son côté, Jean-Marc Châtaigner, ambassadeur de l’Union Européenne auprès de la République Démocratique du Congo confirme dans un entretien avec Congo Check qu’il s’agit d’employés locaux de la délégation de l’Union Européenne en RDC. « Les personnels (dont moi) concernés par la mission se sont fait tester avant son arrivée pour nous assurer que nous n’allions pas risquer de la contaminer » atteste le diplomate.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here