Mort de l’ambassadeur de l’Italie : attention à cette fausse lettre attribuée au service de sécurité italien

0
282

Une lettre sans signature ni sceau attribué au premier service de sécurité italien circule depuis ce lundi 22 février sur plusieurs plateformes sociales, notamment les groupes WhatsApp demandant à tous les ressortissants italiens habitants le Nord-Kivu et Kinshasa de quitter immédiatement le pays. Il s’agit d’une infox.

Dans cette lettre il est écrit : « Urgent. Le gouvernement italien a appris avec consternation, l’assassinat dans la province du Nord-Kivu de son ambassadeur. L’administration italienne s’indigne des moyens de sécurité minimes mis à disposition par les autorités de la RDC pour assurer la sécurité de son chef de mission diplomatique dans une région aussi dangereuse. L’Italie se réserve le droit de mettre en accusation devant les instances internationales monsieur Felix Tshisekedi qui pourtant avait été saisis 24heures avant ce drame de corser la présence sécuritaire au tour de l’ambassadeur. De ce fait, l’Italie exige ilico l’ouverture d’une enquête indépendante. L’administration italienne demande par ailleurs à ses ressortissants habitants le nord Kivu et Kinshasa de quitter immédiatement le Pays ».

Capture d’ecran de la lettre partagée sur les reseaux sociaux

Le media en ligne Election.net a publié un article basé sur le faux communiqué.

Dans cette fausse lettre, le concepteur a utilisé un faux nom n’étant pas celui du premier ministre italien, il met le nom de « Marco Gusti Mendoza à la place du vrai nom du Président du conseil italien qui est « Mario Draghi ».

Le logo utilisé par cette fausse lettre n’est pas celle de la Primature Italienne, il y a une différence entre les deux.

Des messages du gouvernement italien et du conseil des ministres

Ayant appris le décès de l’ambassadeur de l’Italie en RDC, la présidence du conseil des ministres que dirige le premier ministre Mario Draghi a vite adressé un message de condoléance en langue italienne en ces termes : « Le Premier Ministre, Mario Draghi, exprime ses sincères condoléances au Gouvernement et au sien pour la mort tragique de Luca Attanasio, Ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo, et du carabinier Vittorio Lacovacci qui l’a accompagné à bord d’un convoi à Goma. Le Premier ministre et le gouvernement se blottissent avec des membres de leur famille, des collègues de la Farnesina et des carabiniers. Le Premier ministre suit les développements en coordination avec le ministère des Affaires étrangères avec la plus grande attention. », indique cette note officielle publiée par le site internet officiel du gouvernement Italien.

Sur sa page Facebook officielle, le Ministre Italien des affaires extérieures et coopération internationale, Luigi Di Maio s’est également exprimé en ces termes : « J’ai appris avec une grande consternation et une immense douleur la mort aujourd’hui de notre ambassadeur en République démocratique du Congo et d’un soldat des carabiniers. Deux serviteurs de l’État qui nous ont été violemment arrachés dans l’accomplissement de leur devoir. Les circonstances de cette attaque brutale ne sont toujours pas claires et aucun effort ne sera épargné pour faire la lumière sur ce qui s’est passé. Aujourd’hui, l’Etat pleure la perte de deux de ses enfants exemplaires et se rassemble autour de leurs familles et de leurs amis et collègues à la Farnesina et dans les Carabiniers ».

Dans les deux cas des déclarations officielles des autorités Italiennes et du gouvernement publié jusqu’à l’heure, aucune ne mentionne la mise en accusation devant les instances internationales de Felix Tshisekedi et l’appel des ressortissants Italiens  habitants le nord Kivu et Kinshasa de quitter immédiatement le Pays. 

Congo check  a également visité le site internet de  l’ambassade de  l’Italie  en RDC qui n’a fait aucune déclaration appelant  ses ressortissants à  quitter la RDC mais a plutôt partagé le message du Ministre Italien des Affaires étrangères et coopération internationale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here