Les cadres du FCC ne se sont pas exprimés sur un probable soutien de Joseph Kabila à Félix Tshisekedi en 2023

0
1263
FILE PHOTO: Democratic Republic of Congo's outgoing President Joseph Kabila sits next to his successor Felix Tshisekedi during an inauguration ceremony whereby Tshisekedi will be sworn into office as the new president, January 24, 2019. REUTERS/ Olivia Acland/File Photo - RC160F4406F0

Une publication sur Facebook affirme que les caciques du Front Commun pour le Congo (FCC) ont rejeté les résultats de la récente rencontre entre le président Félix Tshisekedi et l’ex chef de l’Etat Joseph Kabila, respectivement autorité morale du Cap pour le changement (CACH) et front commun pour le Congo (FCC) qui se sont réunis le dimanche 20 septembre à N’sele (Kinshasa) dans le cadre de leur coalition au pouvoir.

La publication porte à croire que lors de leur huit clos, l’ex président de la République Joseph Kabila a promis de soutenir la candidature de Félix Tshisekedi aux prochaines élections de 2023, une option qui aurait été rejetée par les cadres du FCC. Non, c’est une fausse information d’après les recherches de CONGO CHECK.

« URGENT RDC:le FCC de Joseph Kabila rejette les résultats de la rencontre Kabila-Tshisekedi. Selon les caciques du FCC.. Joseph Kabila n’a pas le droit d’afficher son soutien en 2023 à Félix Tshisekedi tant que Félix Tshisekedi n’a pas rassuré à ce dernier la conservation de la majorité parlementaire ni le maintien de la candidature de Ronsard Malonda moins encore rapportage des ordonnances constitutionnelles. Des discussions toujours intenses a-t-on appris » note cette publication.

Cette publication de la page Facebook vérité Agogo a généré des centaines d’interactions dont 18 partages, 34 commentaires et 275 likes.

🛑 🛑🇨🇩 URGENT RDC : le FCC de Joseph Kabila REJETTE les résultats de la rencontre Kabila-Tshisekedi . SELON les caciques…

Publiée par Vérité Agogo sur Mardi 29 septembre 2020

Le communiqué sur la dernière rencontre entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi n’est pas encore rendu public

Lambert Mende Omalanga, personnalité influente du FCC et membre de la conférence des présidents qualifie cette publication d’une agitation montée de toute pièce dans des officines de leurs adversaires à Kinshasa. Pour ce dernier, le communiqué sur la rencontre entre les deux hommes de la coalition FCC-CACH n’est pas encore rendu public.

« Nous n’avons pas encore reçu le compte rendu de cette rencontre parce que ça se fait au niveau de la conférence des présidents. Le coordonnateur doit nous donner après avoir lu lui aussi le compte rendu de notre autorité morale, soyez patient, si tel a été le cas on vous informera, nous n’avons pas l’habitude de mâcher nos décisions ! Il y aura un communiqué, ça ne se passe pas en dessous de table. Ça je comprends que c’est de l’agitation de la part de petites officines du responsable de petites cellules ici à Kinshasa,se ne sont pas de choses qu’on traite comme ça dans les réseaux sociaux. Ça fera l’objet d’un communiqué officiel si c’est ça le cas » explique à CONGO CHECK, Lambert Mende Omalanga, membre de la conférence des présidents du FCC.

L’un des communicateurs du FCC ajoute dans un entretien à CONGO CHECK qu’aucun membre de leur plateforme n’est au courant des conclusions prises entre les deux autorités locales de la coalition, le FCC prépare avec détermination les prochaines élections pour reprendre le trône de la présidence du pays ajoute-t-il.

« Ce sont des fausses informations. Les échanges entre les deux autorités morales du FCC et celui du CACH étaient en huit clos, et on ne maîtrise rien. Aucun membre du FCC se dira qu’il est au courant de ça. Nous, nous maintenons notre position de présenter notre candidat aux élections de 2023, nous militons qu’à 2023 le FCC récupéré la présidence de la république » fait savoir à CONGO CHECK, Papy Kazadi, un des communicateurs du FCC.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here