Faux, la ministre des affaires étrangères n’a pas confirmé la tenue d’un mini-sommet prévue à Goma par visioconférence

0
1543
Affiche souhaitant la bienvenue aux cinq presidents devant prendre part au mini-sommet. (Photo: Daniel Michombero, Congo Check)

Depuis le soirée du jeudi 17 septembre 2020, des publications circulent sur les réseaux sociaux attribuant au ministère des affaires etrangères les propos selon lesquelles le mini-sommet initialement prévu à Goma le dimanche 20 octobre 2020 et réporté, se fera par vidéoconférence. Attention, la déclaration ne vient pas du ministère.

« COMMUNIQUE DE PRESSE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES 

Le Ministère des Affaires Etrangères de la République Démocratique du Congo informe l’opinion tant nationale qu’internationale que le mini-Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement, initialement prévu pour la date du 20 septembre 2020 à Goma, se tiendra par visioconférence à une date prochaine en raison des contraintes dues à la Covid19.

Le Ministère des Affaires Etrangères de la République Démocratique du Congo saisit cette opportunité pour remercier les Républiques-sœurs d’Angola, du Burundi, du Rwanda et de l’Ouganda pour leur collaboration dans les travaux préparatoires d’études de faisabilité dudit mini-Sommet qui ont conduit à la décision sus évoquée.

En outre, le Ministère des Affaires Etrangères de la République Démocratique du Congo renouvelle à ses partenaires régionaux et internationaux les assurances de sa haute considération.

Fait à Kinshasa, le

Marie TUMBA NZEZA », dit le communiqué largement.

Plusieurs publications ayant relayé la nouvelle se sont basées sur le communiqué ci-haut pourtant dementi par le ministère des affaires des affaires etrangères à qui on l’attribue. C’est le cas de la page Actuplus.cd qui affirme: «ALERTE INFO: Le Mini-sommet de Goma initialement prévu pour le dimanche 20 septembre, se tiendra par visioconférence à une date ultérieure. Ce Mini-sommet à l’initiative de Félix-A Tshisekedi, était censé réunir les présidents du Rwanda, de l’Ouganda, du Burundi et de l’Angola.»

Sur les réseaux sociaux, ce communiqué à été partagé par plusieurs personnes et même des médias en ligne tombés dans le piège. 

Sur Facebook, des partages se sont également multipliés par rapport à ce communiqué pourtant faux. 

Contacté par Congo Check, la ministre des affaires étrangères, Marie Nzenza a fait savoir que le communiqué partagé à travers les réseaux sociaux n’est pas authentique et l’a qualifié de tract. 

Plus tard au cours de la journée de ce vendredi, la patronne de la diplomatie congolaise a rendu public un communiqué authentique de son ministère qui confirme le report de ce mini-sommet sans pour autant préciser la date et le format. 

« Le format et la date convenus seront communiqués dans les prochains jours» peut-on lire dans ce communiqué.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here