Faux, il n’y a pas eu attentat raté contre le président Congolais Félix Tshisekedi

2
303

Une publication affirmant que le président de la RDC Felix Tshisekedi a raté un attentat circule sur Facebook. Selon les auteurs de la publication, le président honoraire de la RDC monsieur Joseph Kabila a envoyé des snipers pour tuer Felix Tshisekedi. La publication qui a généré plus de 3000 réactions en moins de 5 jours évoque la déclaration du secrétaire général de l’UDPS à la base du climat tendu entre l’ancien et le nouveau président Congolais. N’y croyez pas, c’est une fausse infox.

« Depuis la déclaration du secrétaire Général de l’UDPS sur l’arrestation imminente des tous les criminels rwandais vivants en RDC, Joseph Kabila très fâché avait envoyé des Snipers rwandais à Nsele pour éliminer Félix Tshisekedi depuis la semaine passée. Un coup déjoué par le service secret Américain qui avait plutôt alerté Felix. Tous les Snipers ont été maîtrisés puis arrêtés à Kinkole », publie la page Facebook dénommée, Kinshasa 24. Cette page poursuit avec une longue liste d’autres informations sans sources crédibles.

Pour vérifier cette information, Congo Check a contacté la présidence de la RDC et la Police Nationale Congolaise (PNC). Toutes ces sources évoquent l’hypothèse d’une fausse information.

La présidence et la PNC Kinshasa démentent

Tina salama porte-parole adjointe du président Felix Tshisekedi, parle des fake news. Elle précise qu’aucun attentat raté contre Felix Tshisekedi n’a été enregistré depuis plusieurs mois.

« Décidément les fake news ont la peau dure. C’est faux. Aucun problème ni à Kinshasa ou même  à la présidence de la RDC. Tout va bien ici. Aucun attentat raté contre le Président n’a été enregistré depuis plusieurs mois. Le Président va très bien et poursuivra les consultations demain », précise à Congo Check Tina Salama,  la bouche autorisée du président Congolais Felix Tshisekedi.

Voulant approfondir ses recherches, Congo Check a posé la question à la police pour savoir s’il y a des inconnus d’origine Rwandaise qui ont été arrêtés à Kinkole dans la Capitale Congolaise comme l’affirme l’infox.  Le commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise (PNC) de Kinshasa nie les faits.

2 COMMENTS

  1. Merci pour la précision je tiens à m’excuser moi j’ai l’habitude de commenter et partager cequi est publier pour informer les autres de cequi est a la une.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here