Faux, il n’y a pas eu arrivée de quatre bateaux de pêche en RDC : images détournées

0
1482

Une information, très virale et partagées sur plusieurs sur les réseaux sociaux à tendance présidentielle, parle de l’arrivée de quatre bateaux de pêche en RDC pour la production des poissons sur les lacs Tanganyika, Albert et dans l’océan Atlantique. C’est une fausse information. Les images utilisées ont été détournées, prise en Tunisie, les auteurs de l’infox font penser qu’elles sont de la République démocratique du Congo.

« L’arrivée de 4 bateaux de pêche, 2 pour le lac Tanganyika, 1 pour l’Océan Atlantique et l’autre pour le lac Albert ex-lac Mobutu. Bientôt la RDC va produire du bon poisson », dit cette information avec plusieurs likes et de commentaires et plusieurs partages. Le total des publications dépassant les 50 mille vues en 24 heures seulement. Elle est illustrée par des navires de pêche et des bateaux.

Joint par Congo Check depuis la province de Tanganyika, Grâce Yav, un des journalistes présents sur le lieu parle d’une rumeur.

« C’est une rumeur qui circule et qui parle de la présidence qui aurait acheté quatre bateaux de pêche qui seraient déjà arrivé en RDC, ce n’est qu’une rumeur », a-t-il précisé.

Il poursuit en affirmant qu’aucun bateau de pêche n’est déjà arrivé pour le comte du lac Tanganyika : « Il n’y a aucune trace des nouveaux bateaux de pêche sur le lac Tanganyika. Nous n’avons pas vu ces bateaux. L’unique gros bateau au port de Kalemie, sur le lac Tanganyika actuellement, c’est le MV AMANI. Il n’est même pas de la pêche. »

Les images sont issues des bateaux d’une station de services maritimes de Tunisie

Dans le fact-checking des images, Congo Check a trouvé une plateforme en ligne d’une station de services maritimes dite « Bateau et navire de pêche chalutier, thonier, sardinier et autres ». Elle a publié une annonce publicitaire pour la promotion des bateaux de pêche et navires et elle s’est servie exactement de mêmes photos de ces bateaux. Cela date de deux mois, soit le mois de novembre.

Dans ses recherches, en utilisant l’outil Reverse Image search (une application gratuite que vous pouvez télécharger), Congo Check a trouvé l’origine de ces images de bateaux et de navires.

La station de services maritimes en question se trouve en Tunisie dans sa capitale Tunis où se trouvent ces bateaux de pêches.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here