Faux, Félix Tshisekedi n’a pas ordonné l’installation de la base militaire à Minembwe

0
810

Une publication partagée sur Facebook affirme que sur instruction du président Congolais Félix Tshisekedi, la base militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo va s’installer à Minembwe dans les prochains jours. Attention il s’agit d’une fausse nouvelle.

« Comme souhaité par plusieurs compatriotes, la base militaire va s’installer à Minembwe dans les prochains jours sur instruction du président de la République Félix Tshidekedi afin de renforcer la sécurité dans cette partie de terre la plus riche de la RDC, le président de la République pourra à son tour s’installer à Goma dans les mois qui viennent. Merci encore au président de la République de privilégier l’intérêt supérieure de la nation au dessus de tout », peut-on lire sur la page facebook dénommée Herve Ntini. La publication a généré une centaine de réactions depuis sa mise en ligne.

L’armée travaille à Minembwe comme dans d’autres parties du pays

Après vérification, Congo Check remarque que les éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, œuvrent à Minembwe comme dans d’autres parties du territoire national. La nouvelle annoncant une pretendue installation de la base militaire dans cette partie du pays n’est pas connue.

« À Minembwe il y a une brigade comme dans d’autres parties du pays. Rien d’extraordinaire. Cette info n’est pas connue », a déclaré à Congo Check, Gadi Mukiza, autorité locale de Minembwe.

Le commandement militaire dans la région affirme également que comme d’habitude, l’armée revoit constamment ses méthodes utilisées sur terrain pour sécuriser la population mais n’a pas connaissance de l’installation d’une base militaire sur une prétendue instruction du chef de l’État.

« Jusqu’ici cette information est fausse, mais l’armée consolide ses dispositifs pour sécuriser davantage la population », a réagi le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2/Sud en province du Sud-Kivu.

Le haut commandement militaire et le gouvernement ne sont pas informés

Après des sources au niveau local, Congo Check a également fait appel à des sources au niveau national pour en savoir plus. Le haut commandement militaire de l’armée ne reconnait pas la véracité de cette information.

« Ce n’est pas sur facebook qu’il faut chercher les vraies informations. L’armée poursuit sa mission de défense de l’intégrité territoriale dans tous les coins du pays », a expliqué le général Sylvain Ekenge, porte-parole adjoint de l’état-major de l’armée Congolaise.

Le gouvernement de la république n’a pas également cette information, d’après son porte-parole.

« Non, je ne suis pas au courant. Et je ne pense pas qu’on réserve un traitement de faveur à une seule entité alors que plusieurs entités du pays sont menacées par l’insécurité. Les éléments qui sont sur place font leur travail », a déclaré à Congo Check David Jolino Makelele, ministre d’État en charge de la communication et porte-parole du gouvernement de la République.

Pour rappel, lors de son récent séjour à Goma, le président de la RDC Félix Tshisekedi avait cependant, promis d’installer dans cette ville de la province du Nord-Kivu en vue de palper des doigts l’évolution de la situation sécuritaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here