Faux, Donald Trump ne s’est pas accordé une grâce présidentielle avant son départ de la Maison blanche

0
133

Une publication Facebook de Lisette Lisa Mongendu annonce que Donald Trump aurait inséré des grâces présidentielles pour lui et sa famille dans le lot de 73 qu’il a signé la veille de son départ de la maison blanche. Il s’agit d’une infox.

«Usa:73 Grâces Présidentielles avant de quitter la maison Blanche ? Une grâce pour lui-même, une autre pour sa famille. Trump», lit-on dans une publication postée le 20 janvier et partagée 26 fois. 

Pour vérifier l’information, Congo check a entrepris des recherches sur internet et est parvenu à retrouver la liste complète de 73 graciés. Parmi eux, les plus célèbres sont Stephen K. Bannon et Dwayne Michael Carter, Jr. Le premier, ancien stratège en chef de Trump à la Maison Blanche, a été inculpé en août 2019 avec trois autres personnes pour fraude électronique et complot de blanchiment d’argent. Le second, mieux connu sous le nom de Lil Wayne, a plaidé coupable en décembre dernier dans un procès pour port illégal d’arme à feu et encourait jusqu’à 10 ans de prison. Avec les deux, 71 autres personnes ont obtenu des grâces présidentielles et des commutations de peine. La liste renseigne que ni Trump, ni sa famille directe, ne sont concernés par ces mesures de grâce présidentielle.

Alors que plusieurs médias annonçaient l’intention de Trump de s’auto gracier, Washington post a publié le 17 janvier un article du constitutionnaliste américain Dale Carpenter qui soutenait que le président n’en avait pas le pouvoir constitutionnel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here