Faux, Charles Kisolokele n’a pas cédé son poste de premier président de la RDC à Joseph Kasavubu

2
632

Des publications indiquant que Charles Daniel Kisolokele Lukelo avait cédé sa place à Joseph Kasavubu pour diriger la République Démocratique du Congo après son accession à l’indépendance sont fausses constate Congo Check.

« Lors des premières élections de 1960, c’est Charles Kisolokele Lukelo qui les a remportées avec plus de 94.000 voix, suivi de Patrice Emery LUMUMBA avec plus de 84.000 voix. Celui-ci cédera sa place à Kasavubu qui occupait la 9e place avec 39.492 voix. Au nom de quoi il a cédé sa place ? Il y a que ceux qui ont écrit l’histoire de la RDC qui devaient nous le dire » écrit la publication, illustrée par la photo d’une fiche des résultats des élections législatives tenues en 1960.

« Donc en principe , c’est Charles Kisolokele Lukelo qui devait être le tout premier président de la RDC » affirme les auteurs de la publication, qui regrettent que cette page de l’histoire de la République Démocratique du Congo ne figure sur le programme d’education nationale.

Qui était Charles KISOLOKELE ? Ca c »est aussi l’histoire de mon pays. Charles KISOLOKELE devrait être Président de la…

Posted by Lawrence Kitoko-lubula on Thursday, July 2, 2020

« Ça fait partie de l’histoire de la RDC et que donc, de notre histoire. Mon regret est que c’est seulement en date du 1er juillet 2020 que j’entends ce nom pour la toute première fois et que ce 2 juillet, j’ai le document ci- bas. Personne n’écrira l’histoire de la RDC, si c’est ne sont les Congolais eux-mêmes. Notre histoire, c’est notre richesse. »

Le score électoral de Charles Kisolokele n’est pas des présidentielles, plutôt des législatives

Charles Kisolokele était administrateur, homme politique et pasteur, premier adjoint de l’église kimbanguiste. Fils de Simon Kimbangu (1889-1951), il est élu aux élections législatives du mois de mai 1960. Charles Kisolokele, un des fils du leader religieux mort en prison Simon Kimbangu, fait 94 300 voix contre Kasa-Vubu qui récoltera que 39.492 voix pour le compte du parti politique Abako dans le district des Cataractes. Il a été en tête de ces élections, devant Patrice Emery Lumumba, qui avait récolté 84.000 voix. 

En se référant à ces données, il est clair que les résultats présentés par ces internautes est authentique. Cependant il sied de signaler que l’assertion mettant un lien avec la présidentielle est fausse. 

Elections présidentielles au suffrage indirect avec deux candidats

Le 24 juin 1960, les deux chambres du parlement congolais se sont réunies en assemblée commune. Cette assemblée avait pour ordre du jour, le choix du chef de l’Etat Congolais. « La désignation du chef de l’Etat est acquise à la majorité des deux tiers de tous les membres qui composent les deux Chambres réunies »-(article 12 de la Loi fondamentale).

Deux candidats se présentaient : Joseph Kasavubu, président général de l’Abako et Jean Bolikango, président du regroupement PUNA (ex-Assoreco et Front de l’Unité Kangula).

Dès le premier tour, au scrutin secret, Joseph Kasavubu était désigné par 159 voix contre 43 à son concurrent Jean Bolikango et 11 votes blancs ou nuls.

2 COMMENTS

  1. salut,
    Sujet pas bien developpe; confus et non clair.
    c’es ramasser ou? sans consistence comme ceci?
    Reprenez ce sujet avec un bon developpement svp. Et une bonne conclusion. EVITEZ D’ENDORMIR VOS LECTEURS DANS LA CONFUSION.
    qUE VOULEZ VOUS NOUS APPRENDRE/ QUEL MESSAGE/ MERCI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here