Faux : aucune Française n’a dénoncé un migrant africain pour défaut de performances sexuelles

0
213

En France, une femme aurait menacé de dénoncer un migrant à la police, car celui-ci refusait de se plier à ses demandes sexuelles, à savoir avoir des rapports sexuels 8 fois par jour. Cette information est très vite devenue virale en RDC a été vu 351 000 fois et relayée en masse sur Internet. Publiée sur le site en ligne l’Extérieur.net, cette information est une intox.

Ainsi, peut-on lire sur le site spécialisé dans les rumeurs et la presse people : «  Une femme blanche aurait menacé son amant migrant parce qu’il ne voulait plus la satisfaire au lit comme elle voulait. La femme aurait menacé de le dénoncer à la police pour expulsion s’il arrête de lui donner huit coups par jour… ».  L’information est accompagnée d’une photo ou apparaissent côte-à-côte un jeune africain et une femme blanche.

Une photo détournée de son contexte 

Après analyse approfondie de la photo accompagnant l’article par notre rédaction, il ressort que celle-ci a déjà été publiée sur le web en 2018, soit deux ans auparavant avant sa publication sur l’Extérieur.net. Et il s’avère que cette image a été détournée de son contexte.

En effet, après une capture d’écran, Congo Check a effectué une recherche he inversée grâce à l’outil Image Reverse Search. Cela nous a permis de retrouver des informations précises sur cette photo et toute l’histoire qu’il y a autour.

En réalité, il s’agit bien d’un jeune migrant mais l’histoire qui le lie à la femme apparaissant à ses côtés est toute autre. Le jeune migrant guinéen et orphelin s’appelle Fodé et la femme à ses côtés n’est autre que « sa mère adoptive » Géraldine Vehlmann, épouse du célèbre auteur de bande dessinée Fabien Vehlmann.

La véritable histoire de ce jeune migrant a été relayée par la presse française deux ans auparavant

En 2018, ce couple de Nantais avait été médiatisé pour son histoire singulière. Il avait hébergé et scolarisé durant près de 15 mois le jeune Fodé âgé de 18 ans et s’opposait à la Préfecture de leur région qui lui refusait un titre de séjour. Fodé était alors menacé d’expulsion.

(PHOTO 2)  Ici une photo publiée en février 2018, où l’on voit apparaître le couple Vehlmann aux côtés du jeune migrant guinéen Fado qu’ils ont hébergé.

En 2018, l’histoire du jeune Fodé a été diffusée en ligne par au moins une dizaine de médias français tels que Le Monde.fr, Télérama, le Parisien ou encore France Bleu. Pour plus d’informations sur l’histoire de ce jeune migrant recueilli, l’article de France Bleu est  disponible sur le lien suivant :https://www.francebleu.fr/infos/societe/le-combat-d-un-auteur-de-bd-nantais-pour-un-jeune-migrant-1518794477

Par Thérèse Di Campo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here