FactCheck : Il n’y aura pas d’année blanche dans les universités Congolaises suite au COVID19

4
4477
Vue aérienne du campus du Lac, abritant plusieurs institutions supérieures et universités de Goma. © Fiston Mahamba

Le ministère Congolais de l’enseignement supérieur et universitaire rejette la déclaration virale annonçant une année blanche dans les universités congolaises, faisant le tour de la toile. Les cours sont actuellement suspendus dans toutes les institutions d’enseignement supérieur et universitaire de la République démocratique du Congo suite aux mesures mises en place dans le cadre de la réduction de la propagation du COVID19, mais aucune mesure annulant l’année académique 2019-2020 à Kinshasa ou dans le reste de provinces du pays n’a été prise.

Affirmation : Thomas Luhaka annonce que l’année académique 2019-2020 est déclarée blanche dans tous les instituts supérieurs et Universités de la ville de Kinshasa. Thomas Luhaka déclare : « Nous n’allons pas mettre les vies de nos enfants en danger. Tant que la pandémie n’aura pas pris fin, les étudiants ne pourront pas retourner à l’université. Ça sera un énorme risque que je ne prendrai jamais. Étant donné que nous ne pouvons maîtriser la pandémie que vers novembre-décembre, ça ne sera pas possible de continuer cette année académique. C’est pourquoi je déclare l’année académique 2019-2020 comme année blanche à Kinshasa. Puisque Kinshasa est l’épicentre de l’épidémie. Les provinces pourront reprendre vers la fin du mois de juin puisqu’elles ne sont pas très touchées ».

Des posts contenant cette affirmation ont fait le tour des réseaux sociaux, notamment Facebook, Whatsapp et Twitter et ont engendré une vive indignation sur internet.

Captures d’ écran des posts partagés sur Facebook et WhatsApp. © CONGO CHECK

Un étudiant, réagissant sur un post Facebook, qualifiant la publication de fausse déclare : « Qu’il arrête avec le mensonge ; quand on parle de l’année blanche là, c’est nous les étudiants de l’Université de Kinshasa qui sommes visés. Le ministre doit nous dire clairement et remettre les sommes déjà versées par les enfants de G1 (ndlr : étudiants de la première promotion) car l’année académique prend fin officiellement 30/07 (le 30 juillet) ».

Classement : FAUX

LES FAITS : Le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire a rejeté l’existence d’une telle mesure au sein de son département. Dans un entretien via la messagerie WhatsApp avec CONGO CHECK, Thomas Luhaka qualifie de « Fake news » les publications qui annoncent une année blanche dans les universités Congolaises.

Les recherches menées par les équipes de CONGO CHECK auprès des institutions supérieures et universitaires n’ont pas indiqué l’existence d’une mesure annulant l’année académique 2019-2020 suite à la pandémie de COVID19 en RDC.

4 COMMENTS

  1. Je pense que le gouvernement congolais doit bien réfléchir pour la reprise de cours après le 20 Avril 2020. Il ne faut pas que le président de la République et ses ministres de l’ESU,de l’EPSP puissent commettre l’erreur de déclarer blanche l’année académique et scolaire 2019-2020. Depuis la rentrée académique, tout a bien tournée sur toute l’étendue de la République comme vous le savez sauf unikin. En plus, d’autres provinces ne sont pas touchées par le covid19, les étudiants ont déjà payé une grande partie du minerval; ils ont effectué le stage, évolué avec des travaux (TFC ou mémoire). S’il faut que l’année soit blanche, est-ce que le gouvernement aura-t-il la possibilité de rendre cet argent aux étudiants? S’il arrivait que l’année soit blanche, donc les étudiants n’accepteront jamais de repayer ces frais; comment alors les institutions vont-elles finctionner? Sans motivation, l’enseignement sera détruit en RDC et vos opposants risquent d’être de tireurs de ficelles pour manipuler les etudiants et montrer à l’opinion nationale qu’internationale que vous avez echoué. Bref, chers autorités, faites en sorte que l’année ne soit pas blanche. Ouvrez les portes des institutions supérieures, des universités et des écoles dans des provinces dans lesquelles il n’y a pas de covid19 tout en mettant de contrôle rigoureux et d’hygiène. Il ne reste que 2 mois. N’ayez pas peur, appuyez vous sur le Dieu tout puissant…Dans toutes vos voie, tenez compte de Lui; et Lui, il rendra doits vos sentiers.Proverbe 3:1-7

  2. Nous, étudiant des provinces non touchées désirons ardement reprendre les cours car pour cette année nous avons déjà payé et il sera pratiquement impossible que nos pauvres parents payent à nouvau.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here