Ce gros tubercule de manioc n’a pas été récolté à Fizi en RDC plutôt au Nigéria

0
176
  • Des photos d’un homme tenant un tubercule géant de manioc circulent depuis quelques jours sur Facebook. Selon la légende attribuée à ces clichés, il s’agirait d’une récolte réalisée dans le territoire de Fizi, province du Sud-Kivu, en RD-Congo. C’est une infox.

«Humm mon pays la RDC est une merveille. Ce gros manioc vient d’être récolté sous la terre de Fizi. Une terre très fertile qui n’a pas besoin d’engrais chimiques», a légendé le journaliste Mathieu Muboyayi pour accompagner les photos. La publication a généré plus de 50 partages.

Les mêmes photos ont généré 15 partages et 85 likes sur la page Lisette Lisa Mongendu.

HUMM MON PAYS LA RDC EST UNE MERVEILLE CE GROS MANIOC VIENT D’ÊTRE RÉCOLTÉ SOUS LA TERRE DE FIZI. UNE TERRE TRÈS FERTILE QUI N’A PAS BESOIN D’ENGRAIS CHIMIQUES 🥰 https://t.co/z6Rb9Lto8z

Posted by Lisette Lisa Mongendu on Sunday, December 27, 2020

Des clichés pris au Nigéria en 2016

Face à cette publication douteuse, Congo check a effectué une recherche par images renversées et a retrouvé les photos sur plusieurs sites web nigérians spécialisés dans l’agriculture. Sur ces clichés apparaissent le fermier Frank Obodo. Cet originaire de la région d’Ohaji a réalisé en octobre 2016 une récolte étonnante d’un tubercule de manioc pesant 30 tonnes. Sur son profil Facebook, l’homme annonçait en ces termes: «Je suis fier d’être un homme d’Ohaji (grenier alimentaire de l’État d’Imo). Un tubercule de mon manioc pesait 30 kg, seules 3 tiges de manioc dans ma ferme m’ont donné un bassin de garri. Les produits ont attiré les quartiers à voir par eux-mêmes, comme beaucoup ont témoigné que ma ferme a produit le plus élevé jamais vu depuis leur naissance. Je donne à Dieu toute la gloire de m’avoir donné en abondance.»

I am proud to be an Ohaji man (food basket of the Imo State). A tuba of my cassava weighed 30kg, only 3 stems of cassava…

Publiée par Frank Obodo sur Samedi 15 octobre 2016

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here