Aucune preuve scientifique n’atteste l’homologation de « Manacovid® » comme médicament contre la Covid-19

2
2088

Un communiqué de presse de la direction du Centre de Recherche Pharmaceutique de Luozi plusieurs fois partagé sur les réseaux sociaux dont Facebook, WhatsApp et Twitter affirme que le médicament « Manacovid® », contre la Covid-19 a été homologué le 24 novembre 2020 par l’octroi de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) par le ministère de la santé. Le même communiqué affirme que le produit est maintenant disponible sur le marché. Congo Check n’a pas trouvé des preuves scientifiques qui attestent cette homologation.

« Communiqué de presse. La Direction du Centre de Recherche Pharmaceutique de Luozi, CRPL porte à la connaissance du personnel soignant, de l’opinion nationale et internationale que le Médicament « MANACOVID® », contre la Covid-19 a été homologué, le 24 novembre 2020 par l’octroi de l’autorisation de mise sur le marché, AMM par l’autorité compétente en la matière du Ministère de la Santé », publie le compte Facebook du journaliste Steve Wembi.

Communiqué de presse. La Direction du Centre de Recherche Pharmaceutique de Luozi, CRPL porte à la connaissance du…

Publiée par Steve Wembi sur Dimanche 13 décembre 2020

Dans le but de vérifier ces contenus, Congo Check a contacté différentes sources liées à cette publication. Le ministère de la santé, le comité multisectoriel de la riposte contre la Covid-19 (CMR), le Comité National d’Ethique de la Santé (CNES) et le ministère Recherche Scientifique. Toutes ces sources infirment la nouvelle.

Un avis favorable et non une homologation

Contacté au telephone par Congo Check, le professeur Félicien Munday, secrétaire du comité national d’éthique de la santé du ministère de la santé de la République Démocratique du Congo (CNES) dit n’avoir pas d’information sur l’homologation du produit. Il affirme tout de même que le protocole avait reçu l’avis favorable mais que cet avis ne devrait pas autoriser directement la commercialisation du produit.

« Je n’ai pas l’information sur leur homologation. Je sais seulement qu’ils ont reçu l’avis favorable du comité d’éthique par ce que c’est un médicament non toxique et ne peut pas nuire. Mais quant à l’homologation, c’est une fausse information. Quand vous avez un avis favorable du comité national d’éthique, cet avis ne vous permet pas d’aller directement sur le marché. Vous devez aller au ministère de la santé à la 3e direction pour vous donner l’autorisation et qu’à la fin de votre étude lorsque vous émettez des bons résultats à ce moment ils peuvent homologuer et autoriser votre étude. C’est à ce moment-là que le produit sera administré aux individus, c’est ça la procédure », explique le professeur Félicien Munday, spécialiste en bioéthique et secrétaire du CNES.

Aucun de dix protocoles candidats n’a été homologué en RDC

Pour Innocent Olenga, membre de l’équipe de communication au ministère de de la recherche scientifique et innovation technologique, dix (10) protocoles candidats à l’homologation dans le traitement Covid-19 sont encore en attente. Aucun d’eux n’a été homologué.

« Au niveau du ministère de recherche scientifique on n’a pas cette information. C’est ne pas encore homologué, il n’y a aucun produit qui a été homologué, aucun protocole jusque-là. Parmi les protocoles qui ont été proposé, il y a MANOCOVID et d’autres produits, c’est entre 7 ou 10 protocoles qui ont été proposés au pool scientifique. Le pool n’a jamais validé un produit jusque-là par ce qu’il y a encore des ajustages à faire. Le MANOCOVID est un produit proposé, il traite la malaria il n’a jamais été validé, on est encore en étude », confie à Congo Check Innocent Olenga.

Le ministère de la santé n’est pas au courant de cette homologation

Congo Check a contacté le ministre provincial de la santé au Nord-Kivu pour savoir s’il avait cette information. Nzanzu Syalita Eugène dit n’avoir pas la nouvelle. Pour lui, la communication sur un protocole validé doit être annoncée par le secrétaire technique du comité de lutte contre Covid-19.

«Je suis en train de lire comme vous cette information dans les réseaux sociaux. Pour arriver à homologuer une molécule, il y a une procédure à respecter. Sont des spéculations sur le réseau. Un médicament homologué doit venir du Secrétariat technique que dirige le professeur Muyembe. C’est le prof Muyembe qui doit communiquer sur ça. Si vous recevez quelque chose allant dans ce sens mais qui ne vient pas du prof Muyembe, ce que c’est du n’importe quoi. Le secrétariat technique ne nous a jamais communiqué quelque chose à ce sujet. Rappelez-vous lors de l’épidémie d’Ebola, lorsque les deux médicaments étaient validés, c’est le secrétaire technique qui avait communiqué sur sa validation », précise Nzanzu Syalita Eugène, ministre provincial de la santé au Nord-Kivu.

Le comité de la riposte à la Covid-19 n’a pas annoncé l’homologation du MANACOVID

Contactée, Miphy Buata Eleke, chargée de communication au Secrétariat technique de la Cellule de la riposte contre la Covid-19 dit n’avoir pas cette information. Elle précise que si l’information est vraie, elle sortirait dans le rapport épidémiologique publié quotidiennement par sa structure.

2 COMMENTS

  1. Et qu’envisage le gouvernement suite a cette reaction, car a mon avis Joseph Kabila sent déjà venir sa chute et c’est une occasion pour lui de quitte le pays… Fatshi Béton!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here