Attention, ce protocole sur les médicaments pris dans des hôpitaux d’isolement des patients atteints de Coronavirus est faux

1
1000

Depuis un temps, circule sur les réseaux sociaux, un message dans lequel il est repris les différents médicaments pris par les patients de la Covid 19 dans les hôpitaux d’isolement. C’est message est une infox, constate les recherches menées par Congo Check, qui vous propose pour preuve le protocole validé au mois de mars par les autorités sanitaires de la RDC dans la prise en charge de patients de la Covid-19.

Voici comment est écrit exactement ce message et de quoi il est constitué :

Médicaments pris dans des hôpitaux d’isolement

  • Vitamine C-1000
  • Vitamine E (E)
  • De (10 à 11) heures, assis au soleil pendant 15-20 minutes
  • Repas aux œufs une fois…
  • Nous nous reposons / dormons un minimum de 7 à 8 heures
  • Nous buvons 1,5 litre d’eau par jour
  • Tous les repas doivent être chauds (pas froids).

Et c’est tout ce que nous faisons à l’hôpital pour renforcer le système immunitaire

Notez que le pH du Coronavirus varie de 5,5 à 8,5

 Par conséquent, tout ce que nous devons faire pour éliminer le virus est de consommer plus d’aliments alcalins au-dessus du niveau d’acidité du virus.

  Tel que :

  Citron vert – 9,9 pH

  • Citron jaune – 8,2 pH
  •   Avocat – 15,6 pH
  •   Ail – 13,2 pH
  •   Mangue – 8,7 pH
  •   Mandarine – 8,5 pH
  •   Ananas – 12,7 pH
  •   Cresson – 22,7 pH
  •   Oranges – 9,2 pH

Comment savoir que vous êtes infecté par le Coronavirus poursuit le post :

  • Démangeaisons de la gorge
  • Gorge sèche
  •  Toux sèche
  •  Haute température
  •  Essoufflement
  •  Perte d’odeur …. et le citron avec de l’eau tiède élimine le virus au début avant d’atteindre les poumons …

 « Ne gardez pas ces informations pour vous.  Offrez-le à toute votre famille et à tous vos amis. Je vous souhaite bonne santé et longévité » suggère-t-il.

Tout protocole doit être validé par les organes compétents avant usage

Contacté par le média de vérification des informations Congo Check, le responsable de la sous-coordination de communication de la riposte contre la covid 19, Eric Kitsa précise qu’il s’agît d’une fausse information. Il affirme que le premier élément de base dans la prise en charge des malades atteints de Corornavirus est le protocole mis en place par le gouvernement congolais. Un protocole en dehors duquel les prescriptions divulguées à travers des messages sur les réseaux sociaux ne font pas partie et ne sont pas validés. Il affirme que cette liste reprenant les remèdes et les les sortes d’aliments à prendre pour éliminer le virus dans l’organisme est un faux car n’étant pas validée par le gouvernement. « La prise en charge médicale en République Démocratique du Congo se fait sur base d’un protocole validé par l’équipe scientifique. Évitons de dérouter la communauté » ajoute-t-il.

« Au cas où quelqu’un aurait des produits scientifiquement prouvés qui peuvent contribuer dans la prise en charge des malades victimes de la Covid-19, la seule procédure à prendre est celle de soumettre ceux-ci à l’équipe scientifique qui doit les approuver et ainsi être validé par le gouvernement qui est le processus de validation et non pas passer par les réseaux sociaux avec des messages de prétention », fait savoir ce responsable de la sous-coordination communication de la riposte contre la Covid 19. « Qu’il s’agisse des prescriptions ou des conseils sur le régime alimentaire des malades, tous ceux-là ne peuvent être obtenus qu’auprès des services de prise en charge » renchérit-il.

Voici le protocole utilisé en RDC pour la prise en charge des malades atteints de la Covid-19

Selon le protocole de prise en charge de la COVID-19 mise en place par le ministère de la santé de la RDC en mars 2020 et consulté par Congo Check, il n’existe actuellement aucun médicament pour traiter la Covid-19 ni un vaccin pour prévenir la COVID-19. Par conséquent, des approches communautaires pour ralentir la transmission, notamment une hygiène appropriée des mains, une étiquette contre la toux, une distanciation sociale et une réduction du contact face à face avec les cas potentiels de la COVID-19 sont nécessaires pour ralentir la transmission de la maladie et réduire le nombre de personnes qui tombent malades. Conformément à ce protocole, voici comment se fait la prise en charge des cas confirmés selon les catégories :

Cas confirmé au stade léger

Les patients atteints d’une maladie bénigne ne nécessitent pas d’interventions hospitalières, mais l’isolement est nécessaire pour contenir la transmission du virus. Le traitement est à domicile avec un séjour moyen de 14 jours. Bien que la plupart des patients atteints d’une maladie bénigne puissent ne pas avoir d’indications d’hospitalisation, il est nécessaire de :

  • Appliquer les mesures de prévention et contrôle de l’infection (PCI) approprié pour contenir et atténuer la transmission. Cela peut se faire soit à l’hôpital, s’il n’y a que des cas sporadiques ou de petites grappes, soit dans des contextes non traditionnels réorientés ; ou à la maison
  • Documenter le cas positif dans la fiche et le registre en complétant toutes les informations requises
  • Fournir aux patients atteints de COVID-19 léger un traitement symptomatique : Fièvre (antipyrétiques), Toux (antitussifs), Vomissement (antiémétique), Gastralgie (inhibiteurs de pompes à protons), correction des troubles hydro-électrolytiques et héparine de bas poids moléculaire à dose préventive
  • Mettre le patient sous Antibiothérapie empirique
Capture par Congo Check de la page de garde du protocole en usage en RDC

Cas confirmé au stade modéré

La prise en charge repose sur l’oxygénothérapie et surveillance. Les patients atteints d’une maladie sévère nécessitent obligatoirement d’interventions hospitalières et un isolement obligatoire pour contenir la transmission du virus. La prise en charge se fera aux soins intensifs jusqu’à la rémission. Et au préalable, tous les domaines où les patients atteints de SRAS sont pris en charge doivent être équipés d’oxymètres de pouls, de systèmes d’oxygène fonctionnels et d’interfaces jetables à usage unique et délivrant de l’oxygène (canule nasale, dents nasales, masque facial simple et masque avec sac de réservoir).

  • Pour le traitement, administrer immédiatement une oxygénothérapie supplémentaire aux patients atteints du Syndrome Respiratoire Aigüe Sévère (SRAS), de détresse respiratoire, d’hypoxémie ou de choc et cibler la SpO2> 94%
  • Les patients présentant des signes d’urgence (respiration obstruée ou absente, détresse respiratoire sévère, cyanose centrale, choc, coma ou convulsions) devraient recevoir une gestion des voies respiratoires et une oxygénothérapie pendant la réanimation pour cibler la SpO2 ≥ 94%
  • Une fois que le patient est stable, la cible est> 90% de SpO2 chez les adultes non enceintes et ≥ 92–95% /chez les patientes enceintes (16, 25)
  • Mettre le patient sous une antibiothérapie empirique, mettre le patient sous traitement systématique, antipyrétique.

Cas confirmé au stade sévère

  • Administrer immédiatement une oxygénothérapie supplémentaire aux patients atteints de SRAS et de détresse respiratoire, d’hypoxémie ou de choc
  • Initier l’oxygénothérapie à 5 L / min : la SpO2 cible est ≥ 90%. Titrer les débits pour atteindre la SpO2 cible ≥90% chez les adultes non enceintes et la SpO2 ≥92-95% chez les patientes enceintes
  • Donnez des antimicrobiens empiriques pour traiter tous les agents pathogènes susceptibles de provoquer SRAS. Donner des antimicrobiens dans l’heure suivant la première évaluation du patient pour les patients atteints de septicémie

La thérapie empirique comprend un inhibiteur de la neuraminidase pour le traitement de la grippe il existe une circulation locale ou d’autres facteurs de risque, y compris des antécédents de voyage ou une exposition aux virus de la grippe animale. La thérapie empirique doit être désamorcée sur la base des résultats de la microbiologie et du jugement clinique

1 COMMENT

  1. Cher Team CongoCheck,

    Je vous remercie pour cet article.
    Vous faîtes du bon travail en ces temps où le faux circule de teo pdans la population.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here