Certains médias et des internautes affirment dans des publications en ligne que la ville de Goma venait de passer 40 jours sans nouveau cas d’ebola. Cela n’est pas correct.

« Le mardi 28 août, la ville de Goma a totalisé 40 jours sans enregistrer un nouveau cas de la maladie à virus Ebola » affirme le média en ligne lessentie.net dans un article mis en ligne le mercredi 28 août. L’article plusieurs fois partagé dans des groupes Whatsapp congolais cite pour source le communiqué de la coordination de la riposte contre Ebola.

Congo Check a approché la coordination de la riposte pour vérifier l’exactitude de cette affirmation. Les résultats prouvent qu’elle est erronée.

« Pour le premier cas de Goma du 17 juillet, on est au delà de 42 jours. Depuis le dernier cas confirmé par rapport à la ville de Goma, on est au 29 ème jour » a laissé entendre à la presse ce vendredi 30 Août 2019, le coordonateur de la sous coordination de la riposte en ville de Goma Docteur Célestin Mwanzembe.

En effet, c’est depuis le 01 août dernier que le tout dernier cas d’ebola a été déclaré en ville de Goma. Du 1er Août à ce jour, cela fait exactement 30 jours sans nouveau cas confirmé et non plus de 40 comme l’ont affirmé le média Essentiel.net et certains internautes.

Le coordonateur de la riposte à Goma ajoute que non seulement le temps pour décréter la ville hors danger n’est pas encore arrivé car il faut 42 jours sans cas confirmé mais aussi que cela ne peut pas être fait pendant que d’autres zones telle que Butembo et Beni restent touchées par l’épidémie vu le degré de la connexion qu’il y’a entre celles-ci et Goma.

Il a par ailleurs précisé que dans la sous coordination de Goma, l’on compte à ce jour 22 cas suspects.