Depuis quelques jours, des cartes d’identités rwandaises attribuées à quelques personnalités circulent sur les réseaux sociaux. Parmi les victimes la première dame Denise Nyakeru et le ministre d’Etat congolais de la décentralisation Azarias Ruberwa.

Après minutieuses vérifications de Congo Check, ces cartes s’avèrent trafiquées.
Pour en arriver à cette conclusion, Congo Check a comparé les vraies cartes avec celles prétendues de ces deux personnalités Congolaises.

Voici 4 éléments qui prouvent que ces cartes sont fausses:

  1. Les mois et les jours sont, sur les vraies cartes, écrits en chiffres paires. ( ex O1/02), pour les mois et les dates inférieurs à 10, un 0 est ajouté devant pour faire la paire. Mais ceci n’est sur cette carte attribuée à la première dame (9/3/1967), ni sur celle attribuée à Azarias Ruberwa (20/8/1964).
  2. Il n’y a aucune ponctuation entre les noms sur la vraie carte. On voit une virgule entre Nyakeru et Denise.
  3. les rayons de soleil en filigrane sont transposables de la date de naissance. Ce qui n’est pas le cas sur celle modifiée car il a fallu insérer les fausses dates via manipulation informatique.
  4. Pour ces cartes, les photos sont en couleur. L’exigence est une photo d’identité en couleur prise sur un fond blanc. Ici c’est une photo et noir et blanc et pour Azarias une photo de profil qui n’est pas du tout une photo d’identité.

Ces éléments suffisent pour conclure que ces cartes d’identités rwandaises attribuées à ces personnalités congolaises sont une intoxication.