Coronavirus : méfiez-vous de ces faux conseils attribués à l’OMS

1
586

Via WhatsApp et dans certains groupes Facebook, un message faussement attribué à l’organisation mondiale de la santé donne des conseils pour se protéger du Covid-19. Malheureusement, non seulement ce message n’est pas de l’OMS, mais aussi les conseils contenus dedans sont faux et dangereux.

Le virus ne résisterait pas à certaines températures ? Faux

A ce jour, il n’y a pas de lien direct ou indirect reconnu par les épidémiologistes entre le changement climatique, l’éclosion et la propagation du Covid-19.

Par ailleurs, on a bien compris avec les pandémies que les virus s’acclimatent et peuvent apparaitre et se propager dans les pays chauds comme froids. La chaleur en soi ne tue pas le virus comme nous l’a fait savoir la cellule de la riposte contre le Covid-19 en RDC.

Quant à ce qui concerne la température de non-résistance du virus de Covid-19. Cette réponse proposée est fausse, car le virus n’a aucun lien avec le climat.

Si cela était vrai, il serait logique que des pays comme la France, les USA, l’Italie et autres pays occidentaux créent des espaces avec une température allant jusque dans les 50° celcius et y placer des citoyens pour leur guérison !

Dans la même visée, au cas où le virus aurait une disparition facile par suite d’un climat quelconque, les pays ouest-africains tels que le Sénégal, le Bénin, le Cameroun ainsi que les autres ne seraient pas touchés par cette pandémie. C’est le cas même pour la Thaïlande où les températures nageaient dans les 30°C.

Faux, un bain de soleil ne tue pas le virus et ne vous guérit pas

Dans le même message, on soutient que pour se soigner il faut prendre un bain sous le soleil. Ce qui est faux aussi ! C’est aussi faux, une douche chaude ou un bain chaud ne tuera pas le virus.

Question de bon sens : si le traitement était si facile, pensez-vous que l’Italie, la France ou les USA laisseraient leurs citoyens mourir ainsi par dizaines de milliers ?

On ne tue pas le virus après nettoyage de la gorge

Pour ce qui concerne la durée de vie du virus dans la gorge, sachez qu’il ne disparaît pas après un simple nettoyage de la bouche avec de l’eau. On ne peut pas non plus faire disparaitre le virus par le simple gargarisme.

Un test par respiration ? Faux aussi, pensez à la période d’incubation

Voici la fausse nouvelle circulant sur un prétendu test rapide pour savoir si on a le coronavirus ou non : « Il faut respirer profondément (inspirer) de l’air naturel pendant plus de 10 secondes, ensuite si vous expirez sans aucune difficulté de respiration et sans tousser c’est-à-dire, vous n’êtes pas infectés. »

Nous avons contacté l’équipe de la riposte. Grâce à ses réponses nous pouvons confirmer que c’est une fausse information pour plusieurs raisons. D’abord le virus, dans l’organisme, prend jusque 14 jours comme période d’incubation, elle commence ses manifestations avec la faiblesse, les taux sèches, difficulté de respiration, les céphalées, les éternuements, la forte-fièvre . Ce qui stipule que ce teste n’aurait aucun rapport avec la réalité du teste sur le virus. Puis on peut être porteur de la maladie sans manifester les symptômes. La seule façon d’être certain qu’on n’est pas porteur du virus c’est uniquement après dépistage par l’IRNB, qui reste le seul laboratoire capable de faire ces tests en RDC.

Quelques rappels importants :

1.         La manifestation du Covid-19 (symptôme)

 La maladie à coronavirus se caractérise par des symptômes bénins parmi lesquels, un mal de gorge, de la toux et de la fièvre latente. Mais ces manifestations peuvent plus sévères chez certaines personnes et peuvent entrainer une pneumonie ou des difficultés respiratoires.

Plus rarement la maladie peut être mortelle.

Les personnes âgées et celles qui représentent d’autres problèmes médicaux comme le diabète, des maladies cardiaques ou de l’asthme, peuvent être plus vulnérables et tombées gravement malade.

2.         Modes de transmission

Nous distinguons deux types de transmission de manière générale : humaine et environnementale.

La transmission interhumaine se fait par le postulant (gouttelettes de salive) projetées en toussant, en éternuant, mais aussi en parlant ou en criant et même en respirant, selon certaines études américaines. Il faut donc éviter des contacts à moins d’un mètre de la personne malade.

La transmission environnement possède comme un des facteurs de transmission les plus importants, est le contact des mains avec des surfaces infectées, puis avec la bouche, le nez et les yeux.

En fonction de température et du taux d’humidité, le virus peut survivre quelques heures, voire quelques jours sur diverses surfaces, si elles ne sont pas désinfectées.

3.         Comment éviter l’infection

Les modes de prévention pour la lutte contre le Covid-19 :

–           Rester chez soi autant que possible et ne sortir qu’en cas d’urgence ; pour éviter le contact étroit à moins d’un mètre ou trois pieds avec toute personne ayant des symptômes de rhume banal ou la grippe ;

–           Garder une distance de sécurité (plus ou moins 1 mètre) ;

–           Se laver les mains régulièrement avec un désinfectant hydroalcoolique ou à l’eau et du savon ;

–           Se couvrir la bouche et le nez quand on tousse ou éternue, à l’aide d’un mouchoir ou le creux du coude ;

–           En cas de manifestation des signes de la maladie, contactez votre médecin.

N.B : d’après les sources des épidémiologistes et virologues, il n’existe aucun vaccin contre la maladie à Coronavirus à l’heure actuelle.

Cet article a été écrit en collaboration avec Internews à travers sa commission CREC de la riposte Covid19.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here