Résurgence d’Ebola: aucun malade n’a séjourné à Byakato

0
70
  • Dans un article publié sur le site internet de la Radio Okapi, média de l’organisation des Nations Unies en République Démocratique du Congo, il est fait mention d’un séjour dans la localité de Byakato par un de six malades confirmés à la maladie à virus Ebola. Cette affirmation attribuée au docteur Jean-Jacques Muyembe Tamfum, spécialiste de cette maladie virale, est fausse constate Congo Check, qui a écouté l’intégralité de l’entretien du ministre provincial de la santé, cité par le virologue.

« Selon lui, tout en citant le ministre provincial de la santé en Ituri, l’un des malades d’Ebola serait passé par Biakato dans le territoire de Mambasa. D’où il y a lieu de renforcer la surveillance du côté de l’Ituri » écrit la dépêche de Radio Okapi, qui a mobilisé une dizaine d’impressions sur les réseaux sociaux.

« La maladie à virus Ebola a resurgi dans le Nord-Kivu. Il semble, d’après notre ministre de la santé, l’un des malades est passé par Biakato. Ce qui veut dire que nous devons pousser les investigations pour savoir exactement comment ça s’est passé et faire une surveillance renforcée dans Biakato et autour de Biakato » précise Radio Okapi, qui attribue ces déclarations à Jean-Jacques Muyembe.

Pourtant, à la 2ème minute 40 secondes et 4eme minute 53ème seconde jusqu’à la 6ème minute 15 secondes de l’interview accordée aux médias de Bunia lors de son escale, en partance pour Isiro, l’inventeur de la molécule thérapeutique contre Ebola mAB114 (Ebanga) raconte comment il a appris la résurgence de l’épidémie au Nord-Kivu et annonce l’implémentation des mesures de prévention afin d’empêcher la propagation de cette maladie vers les autres provinces.

Jean-Jacques fait mention dans cet élément sonore sur un séjour voire un passage de l’un de cas confirmés l’épidémie en cours dans la région de Byakato. Pourtant ceci n’a jamais été annoncé par ni le ministre provincial, moins encore celui du gouvernement central.

Une confusion avec le cas index de la dixième épidémie

Congo Check a dans ses recherches trouvé des propos du ministre provincial de la santé du Nord-Kivu, qui se rapprochent de ce contexte.

En effet, au cours d’une conférence de presse tenue en ville de Butembo au cours de la semaine en cours, Eugène Nzanzu Salita avait indiqué que certains de contacts des cas confirmés de la récente épidémie ont traversé vers la province de l’Ituri, sans citer les noms des agglomérations concernées.

Plus loin dans cet entretien avec la presse, le responsable sanitaire a indiqué avoir reçu les résultats préliminaires du séquençage des échantillons du premier cas confirmé d’Ebola du douzième épisode de cette maladie en RDC.

« Le virus qui circule actuellement a été identifié comme un virus qui avait circulé dans la région, du variant appelé Ituri, qui avait été identifié à Byakato (Ituri) et Mabalako (Nord-Kivu). Ce n’est pas un nouveau variant du virus, mais il s’agit du même virus qui a été notifié dans la région lors de l’épidémie précédente. Nous avons tous que le premier cas avait séjourné dans la région de Byakato » explique Eugène Nzanzu Salita.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here