RCA : les jeunes du quartier Fatima de Bangui n’ont pas ouvert le feu sur François Bozizé

0
636
  • Une publication Facebook affirme que les jeunes de Fatima à Bangui ont ouvert le feu sur François Bozizé président du parti politique Kwa na Kwa lors de son meeting au lycée Fatima. Il s’agit d’une fausse nouvelle.

La nouvelle publiée sur le réseau social Facebook le 31 octobre par le compte du nom de Kiki Dimitri affirme: « Des jeunes de Fatima ont ouvert le feu sur Bozizé à Fatima. Il s’est caché dans un abri près de la maison des jeunes».

Pourquoi cette information est fausse ?

Pour vérifier cette information Congo check a mené une investigation auprès dees jeunes du quartier Fatima ainsi que le parti politique Kwa Na Kwa du l’ancien président François Bozizé. Toutes ces sources démentent cette information.

Guy-Pen de Blaise un habitant  du quartier Fatima  parle de fake news. « L’information qui circule sur les réseaux sociaux est une fausse information. Sinon ce jour j’étais là présent. L’ancien président François Bozizé était venu avec ses gardes du corps, ils se sont entrés dans le lycée Fatima et ses gardes du corps lui ont installé. Après son installation nous avons entendu des coups de feu venant d’un petit quartier qui se trouve derrière le lycée Fatima non lion du km5. Certains d’entre nous ont commencé à fuir, mais moi non. En ce qui concerne Bozizé, il était resté avec son équipe jusqu’à la fin  sans hésitation ni peur. Jusqu’à l’heure actuelle on n’a pas encore identifié ses gens-là et  on ne connait  pas le vrai but de ces coups de feu. Mais pour dire  que Des jeunes de Fatima ont ouvert le feu sur Bozizé est un véritable mensonge. Nous sommes fatigués vos informations inventées et surtout à l’approche des élections » affirme-t-il

Dans la même lignée Jordy Alaoué toujours un jeune de Fatima explique qu’il est mécontent à cause de cette information. « J’ai larmes aux yeux, du moment où les gens  racontent des bêtises sur les réseaux sociaux au nom des jeunes de Fatima. On n’a quel problème avec Bozizé ? Bien sûr il est à l’origine de la crise que nous avions  traversée. Selon moi ses gens qui publient ces informations erronées  veulent nous manipuler mais on ne va  pas tomber dans leurs pièges » explique-t-il à l’équipe du Congo Check  en République Centrafricaine. 

Le parti politique Kwa Na Kwa affirme pour sa part que c’est une fausse information

 « Non pas du tout. Nous avions tenu normalement notre meeting sur le terrain du lycée Fatima de Bangui jusqu’à la fin. Oui nous avions entendu des coups de feu mais loin de là où le meeting se tenait. Les ennemis de la paix et de la démocratie voulaient justement notre meeting mais ça n’a eu aucun impact sur nous car à chaque coup de feu la foule répondait par des cris de joie et de soutien. Effectivement certaines personnes ont eu peur cela ne nous empêche pas de continuer le programme établi » a fait savoir Séverin Vélé Faimindi, chargé de communication du parti politique KNK dans un entretien exclusif.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here