Présidentielle au Congo : un sondage qu’on ne trouve nulle part

0
200
  • Sur le réseau social Facebook, circule un sondage faisant état d’une tendance de la victoire du président Denis Sassou-Nguesso dès le premier tour de la présidentielle du 21 mars. Mais le sondage est jusqu’ici introuvable sur la source citée par l’auteur du post.

D’après le sondage, Denis Sassou-Nguesso remporterait la présidentielle dont le premier tour aura lieu le dimanche 21 mars sur toute l’étendue du territoire avec 67,48 % des intentions de vote. L’actuel homme fort de Brazzaville est suivi de Guy Brice Parfait Kolelas avec 21,06% des intentions de vote. En troisième position, Joseph Kignoumbi-Kia Mboungou (celui qui défie Sassou depuis les premières élections post conflit en 2002) qui obtiendrait 5,4% suivi de Mathias Dzon avec 2,31%. Albert Oniangué, Anguios Nganguia Engambé et Dave Mafoula ont respectivement 1,47%, 1,22% et 1,06%. 

Un véritable motif de satisfaction pour Pierre Ovounga M’Obongui qui a publié l’étude sur sa page Facebook. « Les signes d’une correction électorale », titre M. Ovounga. « On ne voit comment ils peuvent gagner ! Les sondages sont visibles… Leur malheur est en téléchargement », écrit-il. 

Les dernières publications du conseil africain des médias datent de 2020

Mais si les responsables du Conseil africain des médias n’ont pas encore répondu à nos questions pour l’authentification de ce sondage, la dernière publication de l’institution remonte à octobre 2020 sur son site internet et au mois d’août sur sa page Facebook. En dehors des revues de presse, le Conseil ne publie pas souvent des sondages pour les élections. 

Après le vote des agents de la Force publique (militaires, policiers et gendarmes) le 17 mars, c’est au tour des civils de se présenter dimanche 21 mars aux bureaux de vote pour élire leur futur président de la République. Ils auront à choisir parmi les sept candidats dont le président sortant Denis Sassou-Nguesso qui bat le record de longévité au Congo avec déjà 36 ans de règne. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here