Non,Vital Kamerhe n’a pas quitté la RDC pour des soins à l’étranger

0
739
SESG Said Djinnit with Vital Kamerhe, President of UNC (opposition party) | by Office of the Special Envoy SG Great Lakes Region

Plusieurs fois partagées sur les réseaux sociaux en République Démocratique du Congo, l’information selon laquelle, le directeur de cabinet du président Felix Tshisekedi a quitté la RDC pour des soins à l’étranger est fausse constate Congo Check suite aux vérifications faites sur le sujet.

« UNC-RDC: Vital KAMERHE, plus en prison. Il est aux Etats-Unis » écrit une publication, alors que les autres annoncent que le président de l’Union pour la Nation Congolaise serait exfiltré de la RDC pour la France. Toutes ces affirmations ont été avancées par les internautes sans sources fiables.

UNC-RDC: Vital KAMERHE, plus en prison. Il est aux Etats-Unis. @Infoinvestigation

Publiée par Ghislain Barak sur Vendredi 28 août 2020

Joint par Congo Check, le professeur Désiré Cashmir Eberande Kolongele, directeur de cabinet à l’intérim du président Félix Tshisekedi indique que l’ancien président de l’Assemblée Nationale est toujours dans la capitale de la République Démocratique du Congo et qu’il n’a jamais quitté le pays pour des raisons sanitaires.

« Non, le directeur de cabinet est à Kinshasa un point et trait. Il faut détruire ces fausses informations. Toutes les choses racontées autour de ce sujet sont des faussetés. Les gens racontent des bêtises quand ils n’ont rien à faire, ils se mettent à raconter des histoires » répond Désiré Cashmir Eberande Kolongele.

Dimanche 23 août, Vital Kamerhe, qui est toujours officiellement directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, a quitté la prison de Makala, à Kinshasa, où il était en détention depuis le 8 avril. Kamerhe, condamné à vingt ans de travaux forcés le 20 juin, a été évacué pour raisons sanitaires. « Vital Kamerhe a été transféré dimanche de la prison de Makala dans un lieu tenu secret pour y recevoir des soins médicaux » indiquait Jeune Afrique.

En attente de l’audience pour son procès en appel, programmée pour le 18 septembre après trois reports, la défense de Vital Kamerhe avait introduit une demande de liberté provisoire, qui a été rejetée pour la neuvième fois.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here