Non, le président malgache n’a pas appelé les pays africains à quitter l’OMS

0
719

Plusieurs publications, partagées notamment sur Facebook et WhatsApp, relayent une fausse prise de position du Président malgache face à l’Organisation mondiale de la santé. On lui attribue un appel à ses frères africains à se retirer de cette institution et de légaliser le remède africain Covid-Organics, dont Madagascar est le géniteur, pour traiter la Covid-19. Aucune trace d’une telle sortie médiatique n’existe et nos confrères de AFP factuel, ont pu contacter la Présidence malgache qui ignore ces déclarations.

Par exemple sur la page Qactus, un post du 12 Mai 2020 a été partagé plus de 15.000 fois et recueilli plus de 2800 commentaires. Le texte est ainsi introduit : « Urgent, le Président malgache Andry Rajoelina demande à tous les pays africains de se retirer de l’OMS en raison de la mauvaise foi des européens vers les africains ». 

Ce qui n’est qu’une machination toute montée.La présidence malgache ignore cette déclarationContacté par AFP, le 14 Mai 2020, la présidence avait catégoriquement démenti ces propos. « La Présidence de Madagascar dément formellement toutes ces allégations. Depuis le lancement du remède Covid-Organics, de nombreux propos ont été faussement attribués au Président Andry Rajoelina. Nous condamnons fermement ces fausses citations. », a déclaré la directrice de cabinet de la Présidence, Lova Ranoramoro.Des observations scientifiques en coursLe Madagascar, par le biais de son Président Andry Rajoelina, assure l’efficacité de sa tisane en se basant que sur des observations cliniques plutôt que des essais cliniques. Tout en mettant le fait qu’il n’y ait eu qu’un seul cas de décès à ce jour dans ce pays. « Une nette amélioration de l’état de santé des patients en ayant observé en 24 heures seulement après la première prise. La guérison a été constatée après sept jours. »avait déclaré le Président malgache dans une interview accordée à la chaine France 24. Rappelons que pour lutter efficacement contre cette réalité pandémique, le Madagascar a pu offrir à plus de dix pays africains sa tisane à base de l’artemesia dont la République Centrafrique, qui a reçu son lot la semaine écoulée.


Leo Papy Benam, pour le Factchecking desk, Bangui

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here