Fayulu aux élections seulement s’il y a des réformes? méfiez-vous de cette interview dénaturée

0
90
  • Une retranscription de l’interview de Martin Fayulu accordée à RFI circule sur Facebook et WhatsApp. Selon cette retranscription, Fayulu aurait notamment conditionné sa participation aux élections 2023 par l’application des réformes qu’il a proposées. L’interview a été dénaturée en plusieurs points.

«Sonya Rolley : « Monsieur, vous dîtes que Félix est toujours en coalition avec Kabila, et pourtant apparemment c’est vous qui soutenez tous les points de vue du FCC, alors que Tshisekedi est totalement opposé à ces points de vue et les a rejetés officiellement. Plusieurs personnes pensent que c’est vous qui soutenez Kabila. Que dîtes-vous ? »
Martin Fayulu :  » C’est le FCC qui vient copier mes points de vue pour tromper le peuple », lit-on dans une des publications.

Si la réponse ci-haut est assez semblable à une partie des propos tenus par Fayulu, il n’en est pas le cas de la question qui, elle, a été totalement désorientée.

Fayulu a bel et bien accordé une interview à RFI mais pas celle-là. Contacté, la rédaction de RFI a confirmé l’interview leur accordée par Martin Fayulu. A la question de savoir si ladite interview est celle qui circule sur les réseaux sociaux, Sonya Rolley a dit non. «Celle-ci est assez approximatif», a jugé la correspondante de RFI, reconnaissant que le pamphlet circulant sur Facebook a été dénaturée.

A titre d’illustration, la journaliste de RFI n’a jamais posé de question sur une probable continuité de coalition entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila. Aussi, Fayulu n’a pas non plus conditionné sa participation aux élections de 2023 par l’application des réformes proposées dans son plan de sortie de crise. A la question de savoir s’il serait candidat au cas où il y a élections en 2023, Fayulu a renvoyé la journaliste vers le peuple congolais. «il faudra poser la question au peuple congolais. C’est le peuple congolais qui décide. Et si le peuple congolais me dit oui, pourquoi je dirais non ?», a-t-il fait savoir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here