Faux, le commandant de la police en ville de Goma n’a pas été tabassé

0
70
Colonel Alisa Job (Photo: Glody Murhabazi)

Une publication Facebook affirme que le Colonel Alisa Job, commandant de la police dans la ville de Goma a été tabassé par des inconnus. L’auteur de la publication qui a généré plus de 90 réactions deux heures après s’indigne en disant que la ville n’a pas qui la protéger.   Méfiez-vous de cette publication, c’est une infox.

« Le Colonel Job passe à tabac par des inconnus. (Hatuna wa ku tuchunga) », note le compte de Noé Wembo.

Parcourant les commentaires de cette publication, nous avons constaté que certaines personnes, à l’instar de Kanyamanza Christian ont pensé qu’il s’agit d’une fausse information. Il a commenté : «Le Colonel Job est compétent, vérifions l’information. Ça doit être faux », pendant que plusieurs autres personnes ont cru à l’infox.

C’est le cas de Muyisa Christophe, « Mungu Wangu, apa nikuji prendre en charge tu njo solution. Oh ! Pole sana mon colonel : (mon Dieu, à ce niveau, il nous faut l’auto prise en charge, c’est la solution. Oh ! Mes compassions au colonel », dit-il.

Le colonel Job dément

Contacté par Congo Check, le colonel Job Alisa qualifie de « n’importe quoi » cette histoire.

« Ces inconnus qui m’ont tabassé sont d’où ?  Qui a écrit cela et où ? Peut-être qu’il y a un autre colonel Job. Pose la question job à celui qui a dit ça. Qu’il te dise, où, quand et comment j’ai été tabassé.  Personnellement je n’ai pas de problème avec les gens. Et quel jeune va me tabasser. Il m’aura comment ? Il faut chercher la personne qui a publié ça », confie à Congo Check, le colonel Alisa Job.

Pour en savoir plus, nous avons contacté l’auteur de la publication. Noé Wembo parle des sources crédibles pour son information.

« Il s’agit d’une fuite d’information que nous avons eue, c’est une source d’information très sûre. Il vient de me convoquer à son bureau. J’y vais, je sais qu’il va m’arrêter », réplique Noé Wembo.  

Le contexte actuel dans la province du Nord-Kivu est dominé par une insécurité grandissante. Pendant la nuit, des policiers et militaires mènent des patrouilles pour sécuriser la population dans la ville de Goma. Parfois, le Colonel Alisa Job décide de descendre sur terrain pour s’imprégner de la situation. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here