Faux, le chef de l’Etat n’a pas parlé de la dissolution du parlement ni du remaniement du gouvernement au cours de la 48ème réunion du conseil des ministres

0
1111

Une publication partagée sur les réseaux sociaux dont Facebook, affirme que le président de la République Felix Tshisekedi aurait  demandé au premier ministre  Sylvestre Ilunga Ilunkamba de résoudre immédiatement les problèmes le plus pertinents de la population surtout sur le plan social au cas contraire il n’hésiterait pas de dissoudre le parlement et faire le remaniement du gouvernement. Attention, il s’agit d’une infox.

« URGENT : GRAVE REVELATION AU COURS DE LA 48EME REUNION DU CONSEIL DES MINISTRES, PRESIDEE PAR LE CHEF DE L’ETAT FELIX TSHISEKEDI, CE VENDREDI 11 SEPTEMBRE 2020 A LA CITE DE L’UNION AFRICAINE !!! », Indique une publication de la page Facebook de Remy Camy Official TV et partagé 173 fois avec 229 likes et 100 commentaires en seulement quelques heures de sa mise en ligne.

Dans le corps de cette publication cet internaute cite : « Et le chef de l’Etat promet au cas contraire, si le premier ministre et son gouvernement ne seront pas capables de résoudre cette situation, il n’hésiterait pas de dissoudre le parlement, et faire le remaniement du gouvernement qui travaillera pour les intérêts du peuple et NON d’une quelconque coalition.»

Contacté par Congo Check, le Ministre d’Etat, Ministre de la Communication et Médias et Porte-Parole du Gouvernement  nie et rejette en bloc toutes ces affirmations attribuées au chef de l’Etat : « c’est un FAKENEWS, le chef de l’Etat n’a jamais dit qu’il allait dissoudre le parlement  moins encore faire le remaniement du gouvernement, au cours de cette 48ème réunion du conseil des ministres, le chef de l’Etat a  remarqué, depuis un certain temps, des mises en place au sein de certains établissements et services publics, notamment l’OGEFREM et ce, en violation des instructions encore en vigueur à ce sujet. Qui pis est, lesdites mises en place qui sont intervenues sans une dérogation expressément accordée à la suite d’une demande motivée et justifiée par les besoins de fonctionnement de service surtout en cette période de lutte contre la Covid-19, créent des tensions sociales dans la mesure où elles portent en elles les germes de dissension et de subversion car, dans la plupart des cas, elles sont mal pensées.», a indiqué David-Jolino DIWAMPOVESA-MAKELELE  MA-MU ZINGI, porte-parole du Gouvernement de la RDC.

Point non repris dans le compte rendu de la réunion  

Ayant parcouru le compte rendu de la 48ème réunion du conseil des ministres, Congo check n’a trouvé nulle part où le chef de l’Etat  menacait de dissoudre le parlement et faire le remaniement du gouvernement. Cette 48eme réunion du conseil des ministres du vendredi 11 septembre 2020 avait  tablée sur plusieurs points entre autres la Communication du Président de la République, Chef de l’Etat ; les Points d’informations des différents ministères ; l’Approbation d’un relevé des décisions du Conseil des Ministres ; l’examen et adoption des dossiers. ; Et l’examen et adoption des textes.

Les points de la communication du chef de l’Etat ont tourné essentiellement sur : la mise en place et nomination au sein des établissements et services publics, l’accompagnement de la SONAS, le dossier du« Port en eaux profondes de Banana », le paiement des cotisations de la RDC à l’Organisation internationale de Café et Cacao, les Visites des membres du Gouvernement central en provinces et l’exercice du petit commerce, du commerce de détail et promotion de la classe moyenne en RDC

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here