Faux, la RDC et le Rwanda ne se sont pas convenus de rouvrir leurs frontières communes

0
1863

Certains medias en ligne ont affirmé depuis ce vendredi qu’un accord de réouverture des frontières a été trouvé entre les autorités congolaises et rwandaises. Il s’agit d’une fausse nouvelle.

«La RDC et le Rwanda conviennent d’ouvrir leurs frontières communes. », un media en ligne congolais citant pour source le media rwandais News Times. Congo Check a consulté l’article de ce site d’information rwandais avant de constater que contrairement à ce qui est affirmé dans le titre dans le titre, nulle autre part il ne parle de la prétendue prochaine  réouverture des frontières.

La fausse nouvelle a été partagée dans plusieurs groupes Whatsapp et sur Facebook tel que l’on peut le voir sur la page de Politico.cd ou il a eu de centaines d’impressions dont 90 partages.

Renforcer la collaboration

Selon plusieurs sources consultées par Congo Check, les délégations de la République Démocratique du Congo et du Rwanda de la réunion bilatérale se sont retrouvées ce vendredi dans le cadre du renforcement de la collaboration entre les deux pays dans le domaine de la sante publique en cette période de la pandémie de Covid19.

D’abord c’est le gouverneur du Nord-Kivu qui a pris part à ces assises de déplorer auprès de Congo Check le fait que le communique final de cette rencontre bilatérale a été déformé.

« C’est une fake news. On a décidé de collaborer dans le cadre de la gestion de Covid-19. Personne n’a parlé de la réouverture des frontières. Il y’a un communique qui était passé et qui n’a pas parlé de l’ouverture des frontières mais plutôt de la collaboration dans le cadre de la pandémie covid-19 et rien n’a été décidé dans le sens de la réouverture des frontières. Je ne sais d’où est ce qu’ils ont enlevé ça.», a déclaré le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita

Congo Check a également examiné le communiqué final de la rencontre. Dans le document il est noté que les délégations de ces deux pays ont discuté de l’opportunité de la mise en place d’un cadre établissant des mesures communes de prévention et de gestion des cas de la covid-19 incluant la surveillance, le partage des informations et expertises dans le domaine clinique et ceux de la recherche scientifique, a cela elles se sont également convenu de faciliter l’accès aux services financiers pour le commerce transfrontalier dont les modalités de mise en œuvre seront définis par une commission technique.

« Les deux délégations ont échangé sur les mesures à prendre pour assurer la continuité des activités commerciales et la circulation transfrontalière des marchandises notamment les équipements médicaux et les produits de première nécessité. Il a été convenu de consolider les marchandises de petits commerçants en coopératives en vue de diminuer le nombre des personnes qui traversent la frontière chaque jour, leurs marchandises continueront de bénéficier d’une déclaration simplifiée et du tarif préférentiel » peut-on lire dans ce communiqué final

Depuis l’annonce d’une série de mesures au mois de mars dernier pour endiguer la propagation de la pandémie du coronavirus, Covid-19 en République démocratique du Congo par le président congolais, Felix Tshisekedi, notamment la fermeture des frontières entre son pays et les voisins y compris le Rwanda pour limiter la propagation de la covid-19, seuls les produits de première nécessité traversent afin d’approvisionner les régions voisines de ces deux pays en denrées alimentaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here