Faux, la division provinciale de la santé n’a pas nié les deux cas de Covid19 enregistrés à Bukavu

0
129

Une publication circule depuis ce mardi dans plusieurs groupes Whatsapp affirmant que la division provinciale de la santé du Sud Kivu à travers son chargé de communication a nié les deux cas de Covid19 déclarés par l’INRB à Bukavu. Il s’agit d’une infox.

‘’Flash Flash! Bonne nouvelle pour le Sud Kivu. La division provinciale de la santé via la Radio Maendeleo vient de contredire les affirmations du gouverneur sur les deux cas qui viennent de s’avérer  négatifs. Donc zéro cas de Covid19 au Sud Kivu. Quelle incompréhension entre nos autorités en place’’ dit ce post partagé dans plusieurs groupes Whatsapp accompagné d’une intervention du docteur Claude Bahizire à une station de radio locale à propos de la pandémie. Dans cet élément sonore extrait d’un journal de la Radio Maendeleo, on peut entendre le chargé de communication de la division provinciale de la santé affirmer qu’il n y avait aucun cas de Covid19 au Sud Kivu jusque là.

Capture d’écran de l’infox publiée dans un groupe Whatsapp

Ancienne interview

Joint par Congo Check le docteur Claude Bahizire reconnait son intervention à la radio Maendeleo mais précise que l’élément  date de la période pendant laquelle il n’y avait pas encore de cas déclaré à Bukavu.

‘’L’interview qui circule a été réalisée le vendredi passée quand il n y avait pas encore de cas mais on comprend qu’il ya des personnes mal intentionnées qui cherchent juste à dérouter notre population’’ soutient t-il. Il rajoute que les cas déclarés à Bukavu ‘’sont bel et bien pris en charge dans un centre de traitement spécialisé.’’

Dans son communiqué du dimanche 29 mars sur la ‘’situation épidémiologique Covid19’’ en RDC l’institut national des recherches biomédicales a rapporté deux  cas de Covid19 à Bukavu. Le lendemain, soit le lundi 30 mars, le gouverneur de province du Sud-Kivu a confirmé les deux cas enregistrés dans sa province tout en appelant la population au respect des mesures de prévention.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here