Faux, Jean Pierre Bemba n’a pas quitté la coalition Lamuka afin de rejoindre la plateforme CACH

0
2042
Jean Pierre Bemba, former rebel Jean-Pierre Bemba and presidential hopeful gives a press conference at his office 26 October 2006 in Kinshasa, three days ahead of the second round of the presidential elections. The people of the Democratic Republic of the Congo (DRC) vote Sunday in a presidential poll where the incumbent Joseph Kabila is challenged by former rebel Jean-Pierre Bemba. AFP PHOTO/ ISSOUF SANOGO (Photo credit should read ISSOUF SANOGO/AFP via Getty Images)

Jean Pierre Bemba, ancien vice-president de la République Démocratique du Congo n’a pas quitté la plate forme Lamuka pour rejoindre Cap pour le Changement (CACH) de Félix Tshisekedi. Contrairement à un article publié par le média en ligne Congoenchaine, et plusieurs publications sur les réseaux sociaux annonçant le départ de ce leader politique de l’opposition.

Son parti politique, le Mouvement de Libération pour le Congo (MLC) et la la coalition Lamuka (qui a porté la candidature de Martin Fayulu aux élections de 2018) démentent cette information dans des entretiens avec Congo Check.

🔴#RDC : le président du MLC Jean-Pierre Bemba aurait quitté LAMUKA et s’allier à Félix Tshisekedi pour être le prochain 1er ministre de la nouvelle plateforme majoritaire du parlement congolais

Posted by Ensemble pour le Congo on Tuesday, July 21, 2020

La coalition Lamuka non officiellement saisie pour un probable depart de Jean-Pierre Bemba

Steve Kivuata, porte-parole du coordonnateur de la plateforme Lamuka indique que cette information est une infox. Il soutient sa declaration par le fait que Jean-Pierre Bemba n’a jamais signifier son depart aux leaders de la coalition. « Non, c’est faux, ce sont des intox, par ce qu’il doit le faire de la manière officielle. Il s’agit des interprétations des gens qui estiment qu’il pourrait y avoir cette démarche là ».

« Donc ce n’est pas de manière officielle, si ce la était vrai, c’est de manière officielle que ça devrait se passer, il ferait des démarches d’une manière en exprimant son depart aux autres leaders, mais il ne l’a jamais dit » poursuit-il.

Leader of the Democratic Republic of Congo’s political party Movement for the Liberation of the Congo (MLC) Jean-Pierre Bemba (L) is welcomed by former candidate of the Lamuka opposition coalition Martin Fayulu (R) on his arrival at Kinshasa airport as he returns to DR Congo on June 23, 2019. – Former Vice President Bemba spent ten years in the International Criminal Court (ICC) prison for crimes committed by his troops in Central African Republic. He was then cleared and released on appeal. (Photo by ALEXIS HUGUET / AFP) (Photo credit should read ALEXIS HUGUET/AFP via Getty Images)

D’après Ève Bazaiba, secrétaire générale du MLC, cette rumeur relayé à travers les réseaux sociaux est une fausse information. Elle précise tout de même que Jean-Pierre Bemba continue a mener sa lutte dans l’opposition.

« C’est faux, il n’ya pas de rapprochement avec le pouvoir, Bemba n’a jamais quitté Lamuka, il est toujours là, la preuve est qu’il a conduit la marche dernièrement à Kinshasa, entant que leader de Lamuka, ce ne sont que des racontars sans preuve, sans jugement. La ligne maîtresse de la politique de Lamuka reste claire et Bemba demeure à ce niveau-là, ils sont dans l’opposition républicaine et poursuivent leur lutte dans l’opposition » affirme Ève Bazaiba.

Rappelons que lors de la marche initiée par Lamuka le 13 juillet 2020 contre la désignation de Ronsard Malonda a la tête de la centrale électorale en République Démocratique, Jean-Pierre Bemba, l’un leader de cette plate forme électorale était dans les rues de la capitale pour manifester contre les démarches de la coalition au pouvoir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here