Faux, il n’y a pas eu bagarre au parlement ougandais suite au refus du vaccin (covid 19)

0
72

Une publication mis en ligne sur Facebook annonce que les députés ougandais ont échangé de coups de poings en protestant contre le vaccin Covid19.

« les députés ougandais se sont battus parce qu’ ils refusent de se faire vacciner contre le Covid19», peut-on lire dans cette publication.

Attention il s’agit d’une fausse nouvelle entretenue dans les réseaux sociaux.

Pour illustrer sa publication, l’auteur se sert d’une capture vidéo publiée par le site lemonde.fr filmée dans l’enceinte du parlement ougandais. Cette vidéo remonte du 27 septembre 2017 et n’a rien avoir avec le vaccin au covid 19.

Le contexte est celui des préparatifs des élections présidentielles 2021 en Ouganda. La constitution ougandaise imposait la limite d’âge à 75 ans pour être éligible aux élections présidentielles. Or à 77 ans, l’actuel président ougandais ne pouvait plus se représenter en 2021.

Le 27 septembre 2017, les députés de la majorité présidentielle veulent tenter un coup de force constitutionnel. Le débat devient vite incontrôlable, la motion n’a finalement pas été débattue. En pleine plénière, les députés viennent à se tirailler, pour une bonne partie d’échanges  de coups.

Après un passage de force réussi, ayant conduit au changement constitutionnel. A 77 ans d’âge, Yoweri Museveni brigue son sixième mandat comme chef de l’État de la République ougandaise.

Pour rappel, c’est le 16 janvier que la commission électorale ougandaise a proclamé le Président sortant, large vainqueur avec 58, 6% des voix contre 34 ,8% en faveur de son principal opposant, Bobi Wine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here