Faux : Emmanuel Ramazani Shadari n’a pas été auditionné dans l’affaire du meurtre de deux experts de l’ONU

0
386
Droits photo PPRD

Une publication parue sur la page « Mike Tohanga Fils officiel TV », a affirmé que le cadre du FCC (Front Commun pour le Commun) Emmanuel Ramazani Shadari a été dernièrement auditionné par la cour supérieure militaire de l’ex-province du Kasaï Occidental.  

 Le motif de son audition, selon cette publication, s’est inscrit dans le cadre de la poursuite des audiences dans l’affaire du meurtre de deux experts de l’ONU, meurtre commis dans le Kasaï. 

Contacté par Congo Check, les journalistes qui couvrent le procès sur le meurtre des experts de l’ONU, ont démenti cette nouvelle, et révèlent que le cadre du FCC Emmanuel Shadari n’a jamais comparu devant la cour supérieure militaire de l’ex-province du Kasaï Occidental, c’est la même version faîte à Congo Check par le porte-parole du concerné. 

Comme on l’a dit précédemment, la nouvelle est parue pour la première fois sur la page « Mike Tohanga Fils officiel TV », voici ce qu’elle a publié : 

 » Urgent / RDC coup de filet : affaire de meurtre de deux experts de l’ONU dans le Kasaï. Ramazani Shadari l’audition encours depuis 17 heures à l’auditorat militaire (source judiciaire). » 

Cette publication a généré une trentaine de commentaires et plus de 200 partages. 

Fausse information  

Après vérification de Congo Check, cette nouvelle s’est révélée fausse. Débuté le 5 juin 2017, le procès sur le meurtre des experts de l’ONU avait été suspendu le 17 mars 2020 à la suite de la pandémie du coronavirus, il a repris en octobre dernier. 

 Le confrère Sosthène Kambidi du site actualité.cd, qui couvre ce procès depuis sa reprise, dément la nouvelle et révèle que Ramazani Shadary n’a jamais comparu. Il souligne toutefois que les avocats de l’un des prévenus au procès, ont certes demandé sa comparution, une demande qui a été rejetée par les juges. 

« Le procès se déroule à Kananga, et Emmanuel Shadary n’a jamais foulé ses pieds à Kananga depuis la reprise du procès. C’est vrai que les avocats de l’un de prévenus avait demandé la comparution de Shadary, et la cour a rejeté cette demande car ils n’ont pas donné des raisons convaincantes qui justifieraient sa comparution. Il n’a jamais été convoqué ni attendu ici à Kananga », a dit à Congo Check le confrère Sosthène Kambidi. 

C’est la même version faite à Congo Check par le chargé de communication de Ramazani Shadary, monsieur Louis Balekelayi, il a aussi révélé qu’aucune convocation n’a été adressée à Shadary, car il n’est pas impliqué dans ce dossier. 

« C’est totalement faux, Shadary n’est ni de près ni de loin dans ce dossier. Et je vous signale que depuis la comparution, Shadary n’a jamais été convoqué depuis reprise de ce procès, je démens cette information sur la comparution de Shadary », a dit à Congo Check Louis Balekelayi.   

Rappelons que les deux jeunes experts de l’ONU, la Suédo-Chilienne Zaida Catalan, 36 ans, et l’Américain Michael Sharp, ont été tués le 12 mars 2017 alors qu’ils enquêtaient sur des fosses communes au Kasaï.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here