Faux, Didier Raoult n’a jamais déclaré que le coronavirus était une création des USA et de la Chine pour détruire l’Afrique

0
3136

L’intox est actuellement partagée plus de 15 mille fois sur Facebook et sur Instagram, en un seul jour et plus d’un million de fois depuis son apparition, il y a 4 jours. Il s’agit des propos faussement attribués à Didier Raoult, le directeur de l’Institut-Universitaire Méditerrannée infection à Marseille, devenu célèbre grâce à sa lutte contre le Coronavirus en utilisant principalement l’hydroxychloroquine.

Selon ce post, le célèbre professeur français aurait annoncé dans une vidéo que le Coronavirus a été créé par les Etats-Unis et de la Chine en complicité avec de puissants laboratoires dans le but de nuire au continent africain. Il explique également que la Chine s’est lancée dans la conception d’un nouveau virus actuellement testé sur des chiens. Attention, tout cela n’est qu’une infox, il n’existe aucune déclaration du professeur Raoult allant dans ce sens.

Voici le post :

Didier Raoult déclare : « je voudrais dire à tous les africains que le coronavirus a été créé par les Etats-Unis et la Chine dans le but d’anéantir, ils ont proposé plus de 30 millions de morts dans cette pandémie en Afrique, ils ont créé des laboratoires puissants en complicité de Bill Gates et Melinda, il y a encore un grand secret qui se cache derrière le Covid-19, les chinois se préparent deja a lancer le nouveau virus qui est traditionnellement fabriqué et l’essaie de ce virus à tuer 70 chiens en une heure. Donc je vous appelle à la vigilance  et à la prudence, je veux que ce message soit propager à travers le monde ».

Toutes ces informations sont bien évidemment fausses. Il n’existe aucune vidéo où le professeur français tient de tels propos. Contacté par l’Agence France Presse le 14 mai, Didier Raoult a déjà démenti catégoriquement ces propos.

Notons que depuis l’arrivée du Covid-19, les fake news faisant allusion à une instrumentalisation du virus par les Chine et les Etats-Unis ou plus généralement à un complot géopolitique visant à propager le Covid-19 pour anéantir les populations sont monnaie courante sur la toile. Ces fake news sont généralement attribuées à des hommes politiques, comme ce fut le cas avec Vladimir Poutine (consulter ici notre article désintox à ce sujet).

Selon l’OMS, le virus est d’origine naturelle et non pas le fruit d’une manipulation !

Depuis la fin avril, l’Organisation mondiale de la Santé a certifié que le Covid-19 est un virus d’origine naturelle. « En ce qui concerne l’origine du virus à Wuhan, nous avons écouté de nombreux scientifiques qui ont étudié ce virus, et on nous assure que ce virus est d’origine naturelle», a affirmé le directeur des programmes d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé, Michael Ryan, interrogé par un journaliste début mai, comme l’a rapporté le journal français Le Figaro. Aux Etats-Unis, certains médias continuent d’affirmer que le coronavirus a été fabriqué par l’homme dans un laboratoire de Whuan. Pourtant, cette thèse n’a jamais a été validée. Aucune preuve formelle et scientifique n’existe à ce jour.

Une intox qui enfle depuis fin mars autour de la chloroquine

Depuis fin mars, les intox sur Didier Raoult et l’Afrique vont bon train. Ainsi sur les réseaux soxiaux, un texte viral avait déjà circulé affirmant que Didier Raoult aurait appelé les Africains à boycotter le vaccin conçu par l’américain Bill Gates pour lutter contre le coronavirus. Ce que le professeur avait à lépoque catégoriquement démenti dans les médias. Pour plus d’informations, un article publié par le site web du média FranceTVinfo est toujours disponible ici.

Par rapport à cette récente infox, Congo Check a vérifier toutes les récentes apparitions dans les médias du professeur Raoult, et aucune trace n’existe sur des propos qu’on lui attribue.

Fortement mis en avant sur les réseaux sociaux, le professeur Didier Raoult est devenu en très peu de temps une icône médiatique. Des fake news ont alors commencé a circulé en masse lorsque celui-ci a annoncé être en mesure de soigner des malades atteints du Covid-19 par le biais de la chloroquine, un traitement déjà utilisé pour soigner le paludisme en Afrique. Depuis, sa renommée s’est étendue hors de la France : il est devenu un sujet de fake news récurrent sur le continent africain ! Soyez vigilants !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here