Faux, Barnabé Milinganyo n’avait pas été arreté en essayant de traverser le fleuve Congo

0
316

Plusieurs publications sur Facebook affirment que Barnabé Milinganyo s’etait faita arreter en essayant de traverser le fleuve Congo pour Brazaville. Il s’agit d’une fausse nouvelle.

««L’homme (NDLR Barnabé Milinganyo) a été arrêté dans la nuit de vendredi 27 à samedi 28 au moment où il s’apprêtait à traverser le fleuve Congo.» lit-on sur l’une des publications avec plus de une centaine d’interactions.

Faux, cette publication du samedi 28 Novembre flaire l’inexactitude. Congo check est entré en contact avec la cellule de communication du tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe. Elle affirme, que l’incriminé a été arrêté chez lui, selon la procédure normale et dit ignorer, la version selon laquelle il aurait tenté de s’évader avec les armes. Cette version corrobore avec celle de l’avocat conseil de Barnabé.

Joint au téléphone par la rédaction de Congo check, Maître NGASHI NGASHI, assène avec pertinence : « Faux et archifaux, mon client n’a pas essayé en un seul instant de s’évader. Lui même dans une vidéo explique comment il a été arrêté à sa résidence où il a été brutelement appréhender en culotte. Et donc, il n’a jamais tenté de gagner la rive» explique-il.

À titre de rappel, le fournisseur des fruits au chef de l’État est l’actuel président du regroupement politique: « rassemblement des leaders congolais ».il a été arrêté le Samedit 28 Novembre 2020 par le service de l’ANR et acheminer au tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe, où il est condamné en 1 an de servitude pénal pour menace de mort et 2 ans pour offense au chef de l’État.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here