Faux, Azarias Ruberwa n’a pas déclaré avoir reçu l’aval de Félix Tshisekedi pour l’installation de la commune de Minembwe

0
702
Opening Ceremony – From left to right: Mr. Steve Mbikay, Minister of Higher Education; Mr. Azarias Ruberwa, Minister of State and Decentralization; Dr. Oly Ilunga, Minister of Health; and Kendra Schoenholz, Deputy Mission Director, USAID/DRC.

Depuis la soirée de ce vendredi 9 Octobre, circule sur les réseaux sociaux, une information stipulant que le ministre congolais de la décentralisation, Azarias Ruberwa, se serait exprimé, au lendemain du discours du président Tshisekedi promettant de sursoir l’installation de la commune rurale de Minembwe, sur le média dit reliefweb. C’est une fausse information.

«Au lendemain du discours du président tshisekedi qui a promis de sursoir l’installation de la commune rurale de Minembwe, Azarias Ruberwa, ministre de la décentralisation se livre à reliefweb : »Avant son voyage pour la Belgique, le président Tshisekedi m’avait personnellement demandé d’aller superviser l’installation de la commune rurale de Minembwe, le Président a aussi encouragé les ambassadeurs accrédités à Kinshasa ainsi que plusieurs députés à me rejoindre pour cet événement, je me souviens encore qu’il m’avait assuré que le dossier Minembwe était une priorité pour lui, dire aujourd’hui qu’il n’était au courant de rien et que j’ai tout fait seul sans se référer à lui c’est un manque de responsabilité, je n’ai pas le pouvoir d’agir seul, le Président est au courant de tout » » ecrit la publication.

« Allez aussi Interroger L’ambassadeur américain il vous dira tout, il y a des les traces de nos entretiens avec le Président sur Minembwe, ce que nous refusons c’est l’humiliation du Président avec la publication de ces éléments sur la place publique » Azarias Ruberwa répondant au magazine français ReliefWeb », dit le contenu de ce message sur les réseaux sociaux et accompagné d’une image retouchée du ministre de la décentralisation, Azarias Ruberwa sur Facebook.

Joint par Congo Check, le ministre Azarias Ruberwa rejette, d’un revers de la main, toutes ces affirmations, les qualifiant de fausses.

« C’est faux, je ne me suis exprimé à aucun de médias au sujet de la décision du président de la République. C’est totalement faux, faux. Où est-ce que les gens tirent ces informations ? C’est très faux », a précisé le ministre congolais de la décentralisation, Azarias Ruberwa.

ReliefWeb n’est pas un magazine français et n’a pas diffusé ladite information

En ce qui concerne ReliefWeb, ceci n’est tout d’abord pas un média français. Une autre fausse information mentionnée dans la publication. Cette plateforme diffusant des contenus en provenance des humanitaires n’a pas relayé ladite information révèlent les fouilles de Congo Check.

En parcourant toutes les plateformes de ce service, Congo Check n’a retrouvé aucune publication sur du ministre congolais Azarias Ruberwa face à la décision du président Félix Tshisekedi sur le dossier Minembwe, dès le jeudi 8 Octobre dernier date à laquelle  le président de la RDC a tenu un point de presse à Goma au cours dequel il a décidé d’annuler l’installation de la commune rurale de Minembwe en territoire de Fizi dans la province du Sud-Kivu.

ReliefWeb est un service d’information humanitaire fourni par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA). Le service est géré par la Section des services numériques de la Direction de la gestion de l’information de OCHA. L’équipe éditoriale de ReliefWeb recueille des informations auprès de plus de 4 000 sources clés, y compris des agences humanitaires aux niveaux international et local, des gouvernements, des groupes de réflexion et des instituts de recherche, et les médias.

Leurs rédacteurs diffusent le contenu le plus pertinent pour les travailleurs humanitaires et les décideurs du monde entier, 7 jours sur 7, leur permettant de prendre des décisions éclairées et de planifier une réponse. Le contenu clé, y compris les derniers rapports, cartes et infographies provenant de sources fiables, est diffusé via divers canaux – le site Web reliefweb.int, les réseaux de médias sociaux, les services d’abonnement et d’autres plates-formes OCHA spécialisées afin que les travailleurs humanitaires puissent accéder à une gamme des dernières informations humanitaires. ReliefWeb est également une ressource pour les offres d’emploi et les programmes de formation, aidant les organisations humanitaires à diffuser des opportunités de carrière et de formation à un public mondial.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here