Faux, aucun chinois n’a été intronisé chef coutumier à Tshikapa

0
1588

Depuis quelques jours, une publication partagée sur Facebook indique qu’un  chinois a été intronisé chef coutumier à Tshikapa  en province du Kasai. Congo check a vérifié et plusieurs résultats confirment que c’est une fausse nouvelle.

Selon cette publication  qui, en moins de 3 heures seulement, avait déjà été partagée plus de 75 fois sur Facebook « un chinois vient d’être intronisé chef coutumier au village Sha Mungamba, à une centaine de Kilometre de la ville de Tshikapa au Kasai, ce dimanche  27 septembre 2020 sous le coup de 11H20 ».

A en croire la même publication, qui ne cite aucune source, « l’intronisé aurait versé une somme importante d’argent et une jeep au chef de village qui a accepté de se faire son secrétaire particulier.»

Congo Check a contacté l’association « les amis d’Abdoul Connexion, ABCON en sigle dont la page a relayé la fausse nouvelle. Phasi Soko, président de cette ASBL reconnait qu’il ne s’agit pas d’une photo prise en RDC, il croit être tombé dans une infox.

« Ma source sur place m’a envoyé cette information, et après vérification j’ai trouvé que cela s’est passé oui, mais pas en RDC. C’est soit en Côte d’Ivoire, soit au Benin ou au Ghana puisque mes points focaux de ces pays m’ont tous envoyé la même photo, maintenant t là je ne sais pas ce qu’il faut faire mais comme je l’avais déjà publiée, je laisse que mes correspondants m’envoyer des éléments  et je reviendrais soit pour un démenti» a-t-il ajouté» a-t-il avoué.

Apres vérification de l’image à travers l’application de recherche inversée d’images Search by images, Congo check a constaté que la même image a déjà été publiée au Ghana (entre le 6 et 9 septembre 2020). La chaine Youtube Afrika trend TV avait traité le sujet dans une vidéo publiée le 07 septembre dernier.

Toujours dans le cadre de ses recherches, Congo Check a retrouvé le journaliste basé Theo Demosthene Kalubi basé à Tshikapa qui avoue être l’auteur de l’infox et qu’il l’avait mise en ligne sous forme d’une d’une blague. Demosthene précise : « J’avais publié juste pour amuser la galerie en sachant que les images n’étaient pas prises en RDC.»

Maxwell Suuk, un journaliste ghanéen contacté par Congo Check confirme que les faits s’etaient bel et bien deroulés au Ghana dans la region est du pays precisement à Afram Agya.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here