FactCheck: le Dr Jérôme Munyangi n’est pas encore rentré à Kinshasa

0
9698
Une photo du laissez-passer tenant lieu de passeport partagée sur les réseaux sociaux. © Congo Check

Plusieurs sites d’informations en République Démocratique du Congo dont Politico.cd affirment que le chercheur et docteur Jérôme Munyangi est arrivé Kinshasa via l’aéroport international de N’djili depuis dimanche 26 avril dans la soirée.

Après vérification, Congo Check a découvert que cette information est fausse.

« Jérôme Munyangi déjà à Kinshasa depuis dimanche soir » titre l’article publié par le site d’information Politico.cd ayant fait plus de 2000 impressions et partagée 495 fois sur Facebook jusqu’au 28 avril 2020.

Contacté par Congo Check, Giscard Kusema, responsable adjoint de la presse présidentielle a déclaré: « C’est vrai que le chef [Ndlr=président Félix Tshisekedi] a donné son accord pour qu’il vienne, mais il n’y pas encore de certitude sur son arrivé. À notre connaissance pas encore. Les démarches sont encore en cours pour qu’il vienne ».

Pour sa part Tina Salama, ancienne journaliste à Radio Okapi et actuelle porte-parole adjoint du président Félix Tshisekedi a confirmé à Congo Check que le docteur Jérôme Munyangi n’est pas encore rentré en RDC et que son programme sera communiqué aux médias.

À en croire une publication, datant du 27 avril 2018 sur la page officielle Facebook du docteur Jérôme Munyangi, sa cellule de communication fait savoir que le docteur Jérôme Munyangi séjourne encore en France. Le laissez-passer tenant lieu de passeport et partagé sur les réseaux sociaux par les internautes indiquant que cela constituait le titre de voyage du chercheur est un faux poursuit le communiqué partagé.

« Il circule un faux laissez-passez tenant lieu de passeport au nom du Dr Munyangi et de fausses informations (fakes news) le concernant. Il existe également de faux compte Facebook au nom du Dr. Nous sommes la page officielle du Dr Munyangi » introduit le communiqué.

« Il se porte bien, il est toujours en France actuellement. Toutes informations qui ne seront pas publiées sur ce media seront nulles et sans fondement » explique le document.

Article co-écrit par Steves Tisseron

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here