Factcheck : aucune plainte n’a été déposée contre 50 personnalités du PPRD

0
743

Une publication qui circule sur les réseaux sociaux dont Facebook depuis plusieurs heures affirme qu’une prétendue plainte en justice a été déposée contre 50 personnalités du Parti du Peuple pour la Reconstruction (PPRD) avec comme source le Journal Français Le Monde. C’est une fausse nouvelle.

« RDC : Une plainte contre 50 hauts cadres du PPRD qui ont volé plus de 260 millions d’Euros appartenant à la paie de 43.253 fonctionnaires, militaires, policiers, enseignants depuis 2011 (lemonde.fr) », publie Lisette Lisa Mongendu sur sa page Facebook. La publication a généré plus de 380 mentions j’aime et près de 190 partages 48 heures après sa mise en ligne.

Fausse source

Dans le cadre de son travail de vérification, ce mardi 22 septembre Congo Check a contacté le journal Le Monde présentée comme source de la nouvelle. La rédaction de ce media français ne reconnait pas avoir publié du contenu de ce avancé par les publications sur les réseaux sociaux.

« … Cette information dont vous faites état qui circule sur les réseaux sociaux ne provient pas du journal Le Monde », a répliqué Joan Tilouine dudit journal.

Le PPRD n’est pas informé

Les personnalités du parti de l’ex-président congolais Joseph Kabila qui seraient visées par ces prétendues plaintes disent ne pas être informées d’une quelconque action judiciaire contre elles, affirmant également que «le PPRD n’a jamais détourné» la somme citée dans la publication.

« C’est une fausse information, quand on dépose une plainte contre quelqu’un, la personne doit être informée, mais au PPRD on n’a pas connaissance d’une telle action. Je ne sais pas d’où ça pourrait venir », a réagi Patrick Nkenge, rapporteur du bureau politique du PPRD.

Pour sa part, Willy Batusue, vice-président de la ligue des jeunes du PPRD, affirme que toutes les hautes personnalités de son parti n’ont rien à voir « dans cette affaire inventée par des personnes qui ont peur du parti ».

« C’est une très fausse information, tous les hauts cadres du parti ont la conscience tranquille et travaillent pour préparer les élections de 2023, ceux qui inventent ces histoires sont en mal de positionnement», a-t-il réagi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here