De tonnes d’armes saisies dans l’Est ? Un pro-Félix déterre des photos d’il y a 6 ans

0
336

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »3.18.8″ custom_padding= »0|0px|0|0px|false|false »][et_pb_row custom_padding= »0|0px|27px|0px|false|false » _builder_version= »3.18.8″][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.18.8″ parallax= »off » parallax_method= »on »][et_pb_text _builder_version= »3.18.8″ text_font= »Adamina|300||||||| » text_font_size= »15px » text_line_height= »2em » ul_font= »|||||||| »]

Depuis le 10 novembre dernier, des photos circulent sur WhatsApp, dans des groupes Messenger et sur Facebook, affirmant que 300 tonnes de minutions ont été découvertes à Chanzu, au Nord-Kivu grâce à Félix Tshisekedi. C’est faux, ceci n’est qu’une infox.

Le message qui circule est une capture d’écran où on peut lire : « LA GUERRE À L’EST EST ENTRAIN DE CHANGER, À CAUSE DE FATSHI BÉTON !!
Plus de 300 tonnes de munitions du M23 et de fameux rwandais banyamulenges ont été découvertes à Chanzu. Les FARDC ont découvert sur la colline de Chanzu des caches d’armes contenant plus de 300 tonnes de munitions et d’armes lourdes. Des armes qui ne sont jamais arrivées dans les dépôts d’armements des FARDC. Des armes lourdes qui tirent à 22 km ou 30 km et qui pilonnaient Bunagana. »
On peut voir sur certaines capture le nom de l’auteur de ce texte. Un certain Mathieu Muboyayi.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.congocheck.net/wp-content/uploads/2019/11/WhatsApp-Image-2019-11-12-at-12.52.181.jpeg » _builder_version= »3.18.8″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »3.18.8″ text_font= »Adamina|300||||||| » text_font_size= »15px » text_line_height= »2em » ul_font= »|||||||| »]

Congo Check a pu retrouver la personne sur Facebook et en parcourant son fil d’actualité, nous sommes tombés sur le texte original qui est illustré par une douzaine de photos. La publication, mise en ligne le 10 novembre à 15 heures 39, a cumulé près de 500 partages et 149 commentaires au moment de la rédaction de ce factcheck (article de vérification).

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.congocheck.net/wp-content/uploads/2019/11/WhatsApp-Image-2019-11-12-at-12.52.18.jpeg » _builder_version= »3.18.8″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »3.18.8″ text_font= »Adamina|300||||||| » text_font_size= »15px » text_line_height= »2em » ul_font= »|||||||| »]

Le compte de Mathieu Muboyayi est rempli de plusieurs informations, dont beaucoup qui s’apparentent à de la propagande, qui vantent les réalisations de l’actuel Président, Félix Tshisekedi. Il est suivi par plus de 8400 personnes.
Une information qui a 6 ans, jour pour jour
Il n’a pas fallu longtemps pour réaliser que cette publication était ancienne. En tapant « 300 tonnes d’armes Chanzu » dans le moteur de recherche Google, on trouve très rapidement plusieurs articles des médias comme radio Okapi ou Xinxhua, datant du 06 ou 07 novembre et relatant cette découverte d’arme.
C’était après que les rebelles du M23, qui avaient occupé la ville de Goma fin 2012, venaient de se retirer après avoir reconnu leur défaite.
L’information date en effet du 06 novembre 2013. Soit 6 ans, jour pour jour.
En analysant les photos, on peut voir le gouverneur du Nord-Kivu de l’époque, aujourd’hui ministre de l’industrie, Julien Paluku Kahongya. On peut aussi voir feu, général Bauma, mort depuis 2014. A moins d’une résurrection, il est impossible qu’il soit sur ces photos. On voit aussi feu le général Mamadou Ndala ou encore l’ancien proche conseiller de Julien Paluku, Monsieur Delphin. Tous les deux sont morts à ce jour.

La dynamique de l’infox c’est aussi qu’elle peut juste être crée par détournement d’une ancienne infirmation. Congo Check est entré en contact avec l’auteur pour lui signifier la fausseté de ses allégations, mais aucune réponse de sa part n’est encore parvenue à notre rédaction.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here