Choix de Ronsard Malonda à la Ceni : Bernard Emmanuel Kasanda, évêque de Mbuji-Mayi ne s’est pas attaqué au cardinal Fridolin Ambongo

0
172

Les propos attribués sur Facebook à l’évêque Bernard Emmanuel Kasanda du diocèse de Mbuji-Mayi par le profil Merlon Kab Imperium sont faux. En effet depuis le week-end de la semaine dernière, cet internaute a écrit sur son mur Facebook un message qui a suscité plusieurs réactions en cette période où la République Démocratique du Congo traverse une tension après la désignation du successeur de Corneille Nanga à la tête de la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI. Un choix que la Conférence Episcopale Nationale du Congo et les autres confessions religieuses ne cautionnent pas.

« Monseigneur Bernard Emmanuel Kasanda regrette le comportement du cardinal Ambongo en disant : Ngoyi Mulunda et Malumalu présidents de la CENI étaient tous deux swahilis et Mulunda était de la province de L’Ex président Kabila. Alors je me demande où était la Cenco pour critiquer ou s’opposer ? Le cardinal Ambongo a porté le choix sur deux candidats tous deux de sa province D’Equateur. Alors tout en s’opposant à tout nom d’un candidat ressortissant de la province du Kasai. En écartant 3 candidats kasaiens de la course par ce qu’ils sont Luba » écrit la publication qui a été visionnée 105.000 fois en 48 heures et récolte 163 commentaires et 365 partages.

Monseigneur Bernard Emmanuel Kasanda regrette le comportement du cardinal Ambongo en disant : Ngoyi Mulunda et Malumalu…

Posted by Merlon Kab Imperium on Sunday, July 5, 2020

Ce message est un faux, constate Congo Check, qui s’est rapprochée de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) et du diocèse de Mbuji-Mayi en vue de vérifier la véracité de ces propos.

Sur son site internet, la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) qualifie de fausse information cette publication. « Fake News: On veut opposer l’Episcopat congolais » titre l’article sur le site web de l’épiscopat congolais.

« La désignation du candidat président de la CENI a offert l’opportunité à certaines personnes de chercher à diviser l’Episcopat congolais. Dans un texte rédigé et publié sur Facebook,  l’auteur du texte, un certain Merlon Kab Imperium, attribue à Mgr Emmanuel Kassanda, Evêque du diocèse de Mbuji-Mayi, des propos discourtois à l’égard de Mgr Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa. Ce n’est ni plus ni moins qu’une fake news. Jusqu’à preuve du contraire, l’épiscopat congolais reste uni et soudé dans sa diversité linguistique ».

Le chancelier du diocèse de Mbuji-Mayi soutient la position similaire dans un entretien avec Congo Check. Ce prélat qui voit l’auteur de ce texte la recherche de la division de l’épiscopat congolais, pourtant condamné à rester uni et soudé.

« Je tiens à vous informer et à préciser que c’est du fake news. La désignation d’un candidat président de la CENI a offert l’opportunité à certaines personnes de vouloir diviser l’épiscopat Congolais. Une chose est sûre l’Episcopat congolais reste et restera uni et soudé dans sa diversité linguistique » a dit l’abbé Benjamin Cyala, secrétaire-chancelier du diocèse de Mbuji-Mayi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here