Cette vidéo ne montre pas un avion décollant d’une jungle congolaise avec des minerais volés

0
1680

Une vidéo montrant un avion en plein décollage sur une piste en terre battue, dans une jungle, est largement diffusée sur les réseaux sociaux depuis le 19 avril 2020. Une note en bas affirmant que le jet transportait des minerais sortis de manière illicite du territoire congolais. Alerté par des internautes, Congo Check s’est lancé dans la vérification de cette vidéo dont les résultats ont indiqué que cette vidéo n’a pas été filmée en RDC, plutôt dans une forêt du Guatemala.

« Autant que les minerais quittent aussi la RDC sans passer par la douane ou la DGM. Tout (décollage et atterrissage) se passe en pleine Forêt de l’Ituri et consort.  Ça s’appelle du vol à haut niveau ! » écrit une publication publiée dans le groupe Facebook de l’ONG Cri des Jeunes, partagée plus de 770 fois jusqu’au 20 avril 2020.

Dans des groupes WhatsApp, la vidéo a été largement partagée avec pour légende : « Voilà les risques que prennent les voleurs de minerais à l’Est de la RDC… »

En mettant une pause sur la quatorzième seconde de la vidéo, des équipes de Congo Check ont pu identifier un numéro d’immatriculation de l’appareil mis en cause. Ainsi, les résultats de recherche sur cet avion via internet situent la scène au Guatemala. Dans la vidéo, on aperçoit un hélicoptère survoler en basse altitude l’immense foret, surveillant le décollage de l’avion. Les médias du Guatemala expliquent que l’avion a été intercepté dans le trafic de la drogue dans la région frontalière de Belize et a été pilote par escorte aérienne par les équipes de l’armée de l’air du Guatemala.

Congo Check a également retrouvé un communique de presse sur le site web du ministère national de la défense du Guatemala, daté du 27 janvier 2020, énonçant des détails sur l’opération. On peut notamment lire sur le communiqué : « L’armée guatémaltèque informe le public que grâce à la plate-forme radar de l’armée de l’air guatémaltèque (FAG), elle a détecté une violation de l’espace aérien national, dont elle a transmis les informations à des unités des forces terrestres, qui ont localisé plusieurs véhicules contenant des armes et des colis présentant d’éventuelles illégalités, dans la municipalité de San Andrés, Petén. Ils ont également obtenu un jet Hawker 800, immatriculé N818LD. Les unités militaires attendent les autorités juridictionnelles compétentes, qui seront transférées par des hélicoptères de l’armée de l’air guatémaltèque (FAG) sur la scène du crime afin de mener à bien les procédures légales respectives ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here