Cette photo ne montre pas l’artiste RJ Kaniera ni dans sa vraie vie moins encore dans un rôle

0
1087
  • Deux photos associées à un musicien lushois, l’une se mettant débout habillé en costume bleu avec cravate et l’autre aux allures d’un mendiant : bras croisés, mal habillé en position accroupie, ont été partagées plus de 495 fois sur Facebook depuis le 16 octobre 2020. Attention, la deuxième image n’est pas celle de l’artiste musicien RJ Kanierra.
  • La virulente publication suite à une comparaison de la vie de l’artiste avant qu’il n’atteigne le sommet de son talent, a abondamment inondé les réseaux sociaux. L’image partagée a laissé certains internautes aux aguets, de vouloir rebondir à chaque commentaire allant dans le sens de dénigrer la montée fulgurante de l’artiste.

Comme la montre l’auteur de la publication Frank Mil’w Officiel, l’artiste musicien RJ Kanierra a connu une période de mendicité, sur la photo avec légende de 2006, il affirme que : « tout est possible avec Dieu. Rejeter par l’ensemble de sa famille et amis. Voilà aujourd’hui tant qu’on vit, on a de l’espoir. Dieu ne ment jamais, garder votre promesse et vous y arriverez un jour », peut-on lire sur sa page officiel.

Tout est possible avec Dieu. 😊😊😊 REJETTER PAR L’ENSEMBLE DE SA FAMILLE ET AMIS. VOILÀ AUJOURD’HUI, TANT QU’ON VIT ON A DE L’ESPOIR. #DIEU Ne ment jamais, garder votre promesse et vous y arriverai ONE DAY

Publiée par Frank mil’w officiel sur Jeudi 15 octobre 2020

Faux, en 2006 RJ Kanierra n’était pas rejeté par sa famille et ses amis

En faisant les recherches parmi ceux qui ont connu RJ Kanierra, Congo Check est parvenu d’avoir les détails de l’artiste durant cette période de 2006, où il semblait selon la publication de Frank, rejeté par les siens. En 2006 âgé de 24 ans, l’artiste RJ Kanierra était connu du public lushois.

« J’ai voyagé avec lui à Kinshasa où il a remporté le prix du festival Mimi Sud devant un jury international. Donc déjà établi comme artiste. Le festival était organisé par AMI, une structure Marseillaise. J’y représentais le Vicanos club. C’était en 2007, mais je connaissais RJ Kanierra plusieurs années avant, même avant l’ouverture de l’Institut Français de Lubumbashi (Halle de l’étoile) en 2004 », nous a expliqué le directeur du Centre d’art Waza de Lubumbashi, Patrick Mudekereza.

Contacté par Congo check, un membre de l’association de l’institut Français de Lubumbashi (Halle de l’étoile), et Ingénieur de son a DL Multimédia où l’artiste venait enregistrer ses chansons, a réfuté la photo montrant RJ Kanierra aux allures d’un mendiant. Il a expliqué qu’en 2006, il venait participer aux soirées organisées par l’institut Français de Lubumbashi. Et d’affirmer: « cette photo n’a rien de lui », a dit Alexandre Mulongo Finkelstein qui précisé que RJ Kanierra est licencié en psychologie du travail de l’Université de Lubumbashi au-delà d’être artiste.

RJ Kaniera atteste n’avoir jamais joué ce genre de rôle

« La réalité ce que, sur cette photo ce n’est pas moi RJ Kanierra. Moi personnellement je ne prends pas ça mal cette publication. C’est un message pour dire, dans la vie on peut commencer dans l’ombre. On peut peiné et se battre sérieusement et être roi demain. La personne qui a eu à monter les deux photos je ne sais ce qui. Je ne sais pas si la personne était mal intentionnée ou pas. Mais moi personnellement je prends pas ça mal. Depuis que j’ai choisi une vie populaire, je m’attends à tout. Ce n’est pas ma photo: en veste c’est moi, mais l’autre ce n’est pas moi » déclare l’artiste dans un entretien avec Congo Check.

«En 2006, je pense que j’étais étudiant à l’université de Lubumbashi. Sauf, j’ai un petit soucis des dates. Je pense dans les auditoires on peut qu’accepter un monsieur comme le monsieur m’a décrit sur cette publication.»

A cause  de la superposition de photos, Congo Check n’a pas pu vérifier la deuxième image présentant l’artiste musicien RJ Kaniera mendiant. Du moins les témoignages concordant ont prouvé qu’il ne s’agit pas de lui.

Ses traces dans la capitale du Cobalt

Un artiste slameur du groupe « slameur lushois », Chrysostome Tshibanda, qui a su connaître l’artiste-musicien depuis son jeune âge, a confirmé aussi à Congo Check que cette photo qui montre RJ Kaniera mal habillé n’est pas de lui. « Oui, je sais, j’étais par le passé voisin de ses parents à Kolwezi Ya Lisano, lorsqu’il était tout jeune et qu’il s’adonnait déjà à la musique. Et il avait été très content quand je lui ai dit ça et il m’a même fait honneur de me laisser me produire en lever des rideaux lors de l’un de ses grands spectacles forts attendus à l’Institut Français de Lubumbashi », nous a confirmé Chrysostome  Tshibanda Slameur et blogueur membre  de Habari RDC.

RJ Kanierra, de son vrai nom Ngoie Mwema Joé, est un jeune artiste originaire de la province du Grand Katanga où il a réussi à fédérer un grand public autour de sa musique. Natif de Kolwezi, il a été longtemps confronté au refus de sa mère couturière de profession pour faire de la musique, apprends-t-on de ses proches. Elevé dans une famille monoparentale, il a su gagner sa confiance et émerger dans son art parfois contesté des puristes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here