Ces chiffres erronés attribués aux travaux de modernisation des aéroports de N’djili (Kinshasa) et de Maya-Maya (Brazzaville)

0
1893
Maya_Maya Airport From the Air, Brazzaville, Republic of the Congo. (Photo by: Education Images/Universal Images Group via Getty Images)

« La RDC financera à hauteur de 364 millions de dollars, la construction de la nouvelle aérogare de l’aéroport de N’djili et le Congo-Brazzaville à hauteur de 146 millions de dollars, pour l’aéroport de Brazzaville ». Tel est le contenu d’une publication relayée par milliers depuis le début du mois juillet sur la toile congolaise.

Cette publication circulant sur les réseaux sociaux, principalement sur Facebook a été vue plus de 31.000 fois, récoltant 29 commentaires et 102 partages depuis le 3 juillet 2020.

Dans ses recherches, Congo Check est parvenu à trouver les vraies informations ainsi que tous les détails en rapport aux coûts pour la construction de chacun des aéroports de capitales de ces deux pays, la RDC et le Congo Brazzaville, qui contredisent les chiffres avancés par la publication ci-dessous.

Coût de construction des aéroports : Brazza : 146 millions USD, Kinshasa : 364 millions USD 😢😢😢😢😢

Posted by Betty Kusuamina on Friday, July 3, 2020

346,9 millions de dollars pour les travaux de l’aéroports de N’djili et 180 millions de dollars pour Maya-Maya

Pour la République Démocratique du Congo, l’agence de presse Ecofin, spécialisée dans le traitement d’informations économiques et financières de de la région rapporte qu’il s’agit tout d’abord du coût relatif aux travaux de la nouvelle aérogare de l’aéroport de N’djili à Kinshasa et non de l’aéroport entier. Des travaux qui comprennent plusieurs ouvrages dont une nouvelle aérogare d’une superficie de 40.617 m² avec un rez de chaussée, une mezzanine et un niveau supérieur pour le départ.

A general view shows the newly restructured Kinshasa N’djili Airport on June 25, 2015. AFP PHOTO/PAPY MULONGO (Photo credit should read PAPY MULONGO/AFP via Getty Images)

Il est aussi prévu 74.517 m² de nouveaux tarmacs connectés à l’aérogare par des sas d’une capacité d’accueil simultané de 6 aéronefs, un parking à véhicules de 1200 place.  Quand au coût global, il est de 346,9 millions de dollars. Un financement conjoint sur lequel la RDC ne financera qu’avec 40% du coût global c’est-à-dire qu’elle donnera 145.600.000 $ et non pas 364.9 millions $ le total. Pendant que le 60% du coût seront financés par la Chine à travers Exim Bank of China, la construction est confiée au groupe chinois Weihai International Economic et Technical Coopérative, WIETC.

L’aéroport de Maya Maya de Brazzaville a plutôt coûté 180 millions de dollars et non pas 146 millions de dollars, nous rapporte le programme de Développement Global Chinois sur son site internet. Un fond provenant d’un prêt à faible taux d’intérêt de la banque d’import-export de Chine. Le projet comprenait la construction de deux terminaux, de deux pistes d’atterrissage et d’une sous station de transformation, mise en oeuvre par la même société chinoise  WIETC.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here