Ce faux tweet de Martin Fayulu sur un éventuel soutien à l’union sacrée proposée par Félix Tshisekedi

0
658
Leader of the Democratic Republic of Congo's political party Movement for the Liberation of the Congo (MLC) Jean-Pierre Bemba (L) is welcomed by former candidate of the Lamuka opposition coalition Martin Fayulu (R) on his arrival at Kinshasa airport as he returns to DR Congo on June 23, 2019. - Former Vice President Bemba spent ten years in the International Criminal Court (ICC) prison for crimes committed by his troops in Central African Republic. He was then cleared and released on appeal. (Photo by ALEXIS HUGUET / AFP) (Photo credit should read ALEXIS HUGUET/AFP via Getty Images)
  • Une image d’une capture d’écran d’un poste attribué à l’opposant congolais Martin Fayulu a circulé sur les réseaux sociaux. Selon cette capture, Martin Fayulu a déclaré que Félix Tshisekedi était son frère. « S’il est sur la bonne voie, déjà par des signaux de son discours de demain, je me ferais le devoir patriotique de la soutenir », peut-on lire sur cette capture qui a été partagée sur facebook et plusieurs fois aimée et commentée par des internautes.
Publiée par Tshela news sur Jeudi 22 octobre 2020

Congo check a vérifié et découvert que l’actuel coordonateur de la coalition Lamuka n’a jamais posté un message qui indiqué avoir été publié le 22 octobre 2020 à 12h58 minutes, ayant ce contenu qui montre avoir eu 100 millions de retweets et 200 likes, ce qui ramène à l’hypothèse d’une image montée dans un logiciel afin d’en donner la forme d’une capture d’écran du compte tweet de Martin Fayulu.

Martin Fayulu soutient le plan de sortie de crise de Lamuka

Quant à la position de la Martin Fayulu après le discours de Felix Tshisekedi à la nation, un proche du président de l’ECiDé affirme que Martin fayulu campais sur la proposition de sortie de crise émise par sa coalition politique il y a un an.

« Lamuka est là pour le peuple et a sa proposition de sortie de crise qu’il faut exploiter, que les égalisent réunissent toutes les parties. Nous n’irons pas dans des affaires d’union sacrée, nous ne sommes pas non plus pour réunir Tshisekedi et Kabila », a indiqué Prince Epenge, un des conseillés de Martin Fayulu, joint par Congo Check.

Dans un communiqué rendu public en Novembre 2011, l’opposant Martin Fayulu proposait un dialogue de sortie de crise entre Lamuka, sa plateforme, et la coalition au pouvoir, FCC-CACH. Il proposait en outre, qu’il soit mis en place un conseil national de réformes institutionnelles (HCNRI), chargé de réformes urgentes de la CENI, sécurité, défense et de la corruption. Le président de l’Ecidé, proposait enfin une transition de 18 mois, au cours de laquelle le FCC et CACH dirigeraient le pays et la coalition LAMUKA piloterait le HCNRI.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here