Aucune preuve n’atteste la préparation d’un coup d’Etat en RCA par la France via le général Ludovic Ngaifei

1
1588
Le général Ludovic Ngaifei, commandant les forces armées centrafricaines, et son homologue le général Herman Ruys, commandant la mission de l’Union européenne en République centrafricaine. Photo: EUTM RCA

L’annonce de la préparation d’un coup d’Etat en RCA par la France via le général Ludovic Ngaifei partagée sur les réseaux sociaux, notamment la page d’information Nouvelle Plus et le site d’information Potentiel Centrafricain du 21 Juin 2020 est une information sans preuves évidentes constate Congo Check après une vérification auprès des sources mises en cause et des officiels Centrafricains.

Centrafrique/ Un Coup d’Etat contre la RCA en préparation: Avec le Général Ludovic Ngaïfei Par C Damzo 21, 2020 …

Publiée par Nouvelles Plus sur Dimanche 21 juin 2020

« Ludovic Ngaifei, ce soldat centrafricain rétrogradé récemment suite à son implication dans une affaire contre le régime actuel de Bangui, se met désormais au service de la France qui le manipule pour prendre le pouvoir par la force. Le plan avéré est fuité par une source très sure visant à atteindre la personne physique du Président Touadéra d’ici le mois de Juillet, et que ce serait lui Ngaifei qui sera placé de force par la France à la tête du pays » écrit une de ces publications.

Alertée par des internautes, la rédaction de Congo Check a envoyé un reporter sur place. Les investigations du reporter sur le terrain afin de vérifier ces informations démontrent que ces allégations sont erronées pour les raisons suivantes :

Le ministère de la défense nationale de la RCA ignore ces faits – le service de la communication du Ministère de la défense décline cette information. « Je ne suis pas au courant d’un tel agissement puisque je n’ai aucune information relative à un coup d’Etat » rétorque le commandant Augustin Ndango Kpako, chargé de communication du ministère de la défense aux questions de Congo Check. De son côté le service des renseignements du ministère de la défense rejette cette information en la taxant d’une rumeur.

La présence des troupes françaises en RCA se justifie par perfectionnement et de la formation des Forces Armées Centrafricaines – la représentation de la France a rappelé dans un entretien avec Congo Check le rôle de sa présence au Camp Leclerc qui s’inscrit dans le cadre de perfectionnement et de la formation des Forces Armées Centrafricaines. Ce procédé se fait d’une manière régulière depuis deux ans et constitue l’une des priorités de la mission de l’EUTM (La mission de formation de l’Union européenne en République centrafricaine) en Centrafrique.

Des photo d’illustration hors contexte

En utilisant les outils de vérification d’images inversées (voir ce guide des Observateurs de France 24 pour savoir comment procéder), les photo annotée à la publication ne correspondent pas en termes de temps au fait étalé. Elle remonte au 28 Mars 2017 lorsque le général Ludovic Ngafei était en réunion de travail au Camp Ucatex-Moana avec son homologue le général Herman Ruys. Or, depuis le début de l’année, le haut cadre de l’armée avait démissionné de ses fonctions pour des questions politiques.

Le général Ludovic Ngaifei, commandant les forces armées centrafricaines, et son homologue le général Herman Ruys,…

Publiée par EUTM RCA sur Mardi 28 mars 2017

« Réunion de travail au camp Ucatex-Moana, visite sur le site de formation et d’entraînement de Kassaï : les deux généraux renforcent leur coopération sur le terrain dans l’objectif d’avoir une analyse commune et réelle des infrastructures comme de la conduite des formations prodiguées par les instructeurs européens à leurs frères d’armes centrafricains » peut-on lire sur la publication datant de 2017 sur la page Facebook officielle de la mission de l’Union Européenne en République Centrafricaine.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here