Attention, Sony Kafuta n’a pas été réhabilité à la tête des églises de réveil du Congo

0
1303

Des publications partagées par plusieurs pages Facebook annoncent le retour de Sony Kafuta à la tête des églises de réveil. Selon ces posts, ce dernier serait réhabilité tantôt par le Conseil des sages, tantôt par le Secrétaire général à la Justice. Il s’agit d’une fausse nouvelle.

«Les Binzambi-nzambi appelés abusivement « églises de réveil » disloqués et éclatés. Le gamin Kamba Dodo mis de côté, Sony Kafuta maintenu. La coordination du conseil de sages de l’église de réveil du Congo rejette en bloc l’investiture du pasteur Dodo Kamba et apporte son soutien au pasteur Sony Kafuta», affirme une publication sur la page C-News, qui a généré 42 partages, 97 commentaires et plus de 250 likes.

Contacté par Congo check, Sony Kafuta a dit ne pas être notifié d’une pareille décision. «Pas encore», a-t-il répondu à la question de savoir s’il était notifié d’un arrêt en sa faveur émanant du Conseil des sages de l’ERC ou de la Justice.

Dans le camp de Dodo Kamba, l’information a également été démentie. «C’est une fausse information», a commenté Me Guylain, assistant du pasteur Dodo Kamba.

A l’Eglise de reveil du Congo aussi, l’on ignore l’existence d’un pareil arrêt.

«Nous étions en réunion le weekend dernier avec Dodo Kamba, le Conseil des sages était représenté. Nous avons des preuves du ministère de la Justice qui approuvent l’investiture de Dodo Kamba comme représentant légal des églises du réveil», a dit à Congo check le pasteur Landry, coordonnateur des églises du réveil de Kalamu et membre du Conseil des sages.

Contacté, le Tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe a dit ne pas être saisi par les différentes parties et a précisé que le SG ne peut s’immiscer dans un jugement. «Le secrétaire général n’a pas le pouvoir de trancher un litige, il n’est pas magistrat», précise  Angel Mvutu, greffière en chef au TGI Kinshasa/Gombe.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here