Attention ! Cette photo n’est pas de l’enterrement des « élèves tués à Masisi»

0
440

Une photo illustrant un prétendu enterrement des «élèves tués à Masisi» circule sur le réseau social Facebook et dans la messagerie Whatsapp depuis ce dimanche. Il s’agit en réalité d’une image trafiquée.

La publication devenue virale ces dernières heures contient une photo d’enterrement accompagnée d’un texte qui affirme qu’il s’agit de 5 élèves tués dans l’attaque rebelle à Masisi lors des épreuves de fin de cycle primaire le jeudi 20 août dernier.

« Cette image doit circuler dans le monde pur dire non avec la plus grande fermeté au massacre perpétuel dans notre pays sur toutes les catégories de la population par des groupes armés des pays voisins à l’Est et particulièrement cette attaque près le centre d’examen de Tenafep que a coûté la vie à cinq élèves innocents à Masisi dans le Nord-Kivu. L’inhumation des enfants, les élèves innocents victimes de l’intolérance et de l’esprit inhumain des groupes armés dont ne savons pas ce qu’ils veulent. Pourquoi ces rebelles ne peuvent pas protéger les écoles malgré le degré de leur conflit ?  Paix à leurs âmes et sincères condoléances aux familles éprouvées. », écrit un utilisateur Facebook. Cette publication a généré plusieurs centaines d’impressions dont 382 partages seulement quelques heures après sa mise en ligne.

Photo sortie du contexte

Pour déceler le vrai contexte de cette photo, Congo Check a effectué des recherches à travers des outils de recherches d’images inversée. Il en est ressorti que la photo date de 2016 et a été prise le 22 octobre 2016 à Eringeti, dans le territoire de Beni par le journaliste Siku Province lors de la visite d’une délégation de députés nationaux conduite par Élysée Munembwe, à l’époque questeur de l’Assemblée Nationale.

Capture d’ecran des resultats d’une recherche à travers l’outil Search by images

Pour ce qui est de l’incident survenu à Masisi lors de la passation du test national de fin d’études primaires (TENAFEP), aucun bilan définitif n’a été communiqué jusque-là. Le gouvernement provincial du Nord-Kivu parle de de 2 élèves tués comme bilan provisoire, pendant que le secrétaire général de la société civile de Masisi Telesphore Mitondeke, qui cite le directeur de l’école comme source, affirme qu’un seul élève a été tué, un autre blessé par balle et une autre personne tuée à proximité du centre de passation du TENAFEP.

« Je viens de voir le directeur de cette école où l’attaque a été menée et il affirme qu’un élève a été tué par balles et un autre blessé est actuellement aux soins. Il confirme aussi que le personnel de l’école est au complet. Un autre mort, c’est un pasteur qui s’est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment.», explique à Congo Check,Télésphore Mitondeke.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here