Attention, ces images montrant un homme entrain de déterrer un squelette humain ne sont pas de la RDC

0
1279

Jeudi 24 septembre une publication selon laquelle un jeune homme a été arrêté en flagrant délit en train de déterrer un cadavre au cimetière a circulé dans les réseaux sociaux en RDC. D’après les recherches de Congo Check, les images présentées n’ont pas été capturées en RDC.

«URGENT : Aujourd’hui matin un jeune homme attraper en train de voler la tête d’un squelette dans une tombe du cimetière ! Il affirme que c’est un pasteur congolais qui lui envoi voler des têtes des squelettes pour maintenir sa gloire comme grand pasteur qui a du succès ! Abonnez-vous massivement pour d’autres informations», publie la page Facebook dénommé Vérité Agogo. Cette publication a été plusieurs centaines de fois partagée par d’autres utilisateurs Facebook ainsi que sur la messagerie Whatsapp.

Les medias en ligne sénégalais avaient aussi spéculé sur ces images, disant que ce jeune homme avait été appréhendé à Dakar. C’est le cas du  site d’information infosrewmi.com,  un site sénégalais d’informations générales basé à Dakar. Selon ce media, la personne avait été arrêtée en train de déterrer un cadavre au Sénégal.

La même nouvelle avait été relayée par le media en ligne sénégalais dakar92.com édité par le Groupe RASSOUL MEDIA en date du 02 Aout 2019. Pareil pour le media en ligne sénégalais buzzclics.com.   

Dans ses recherches grâce aux outils de vérification inversée d’images, Congo check a trouvé que ces images avaient été capturées à Lomé dans la capitale de Togo en 2018. Nous avons trouvé une vidéo qui nous a donné tous les détails. «Ce jeune homme est arrêté ce vendredi 21 décembre 2018 en flagrant délit au cimetière de Bè plage à Lomé Togo entrain de profaner une tombe. D’après lui son commanditaire serait un certain pasteur Christian de l’Eglise Universelle sise à Bè», explique la légende qui accompagne la vidéo.

Maxime Domegni, un journaliste togolais contacté par Congo Check dans le but d’authentifier la langue parlée dans la vidéo, confirme qu’il s’agit bel et bien du Mina, une langue togolaise.

«Tu es trop courageux. Nous autres avons peur  même d’aller dans un cimetière. Toi tu arrives jusqu’à rentrer dans une tombe ? Regarde ce que tu as mis dans le cou (ndlr : Chapelet) avant de faire ce que tu es en train de faire», traduit en résumé le journaliste Maxime Domegni, les propos des gens autour de la personne retrouvée en train de profaner une tombe.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here