Attention à cette déclaration faussement attribuée à Jean-Pierre Bemba

0
116

Depuis quelques jours, une publication sur des réseaux sociaux affirment que Jean-Pierre Bemba le président du MLC (Mouvement de Libération du Congo),   est prêt de  prendre  les armes  si son nom  ne figure  pas parmi les membres du prochain gouvernement du premier ministre Sama Lukonde. Méfiez-vous,  cette déclaration est très fausse, selon le service de communication du parti  politique cher à Jean-Pierre Bemba.   

  
Cette publication a été rependue sur Facebook ; parmi  les pages qui ont été les  premières à partager la novelle, figure  la page  « 10 ème Rue TV » qui a publié ce qui suit : 

«  Le général Jean Pierre Bemba est prêt à reprendre les armes s’il n’est pas nommé ministre dans le nouveau gouvernement de Sama Lukonde. »


La publication génère jusque-là une vingtaine de partages et plus de quarante commentaires. 


Un démenti du service de communication 


Le service de communication contacté   par Congo Check a vite démenti cette déclaration qui est attribuée à Jean-Pierre Bemba. Michel Koyakpa, le chargé  de communication du parti MLC (Mouvement de Libération du Congo)   révèle que depuis plusieurs jours,  Jean-Pierre Bemba n’a accordé aucune interview aux medias, et donc, cette déclaration n’est pas à prendre au premier dégrée. 


« C’est très faux, Jean-Pierre Bemba n’a jamais dit cela, d’ailleurs il n’a même pas accordé une interview aux journalistes, c’est vraiment  une désinformation. Ce qui est vrai est que le MLC est présent au sein  de l’Union sacré, il n’est pas question pour le MLC de chercher les postes, mais nous prenons en compte les intérêts et les aspirations du peuple congolais. » 


Rappelons que le Premier ministre, Jean Michel Sama Lukonde, a débuté lundi 22 février les consultations pour la formation de son gouvernement, il  reçoit a l’hôtel du gouvernement  des délégations des partis et regroupements politiques de l’Union sacrée, mais aussi des responsables de la société civile et des organisations socio-professionnelles.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here