Coronavirus: le protocole MANACOVID n’est pas certifié par les autorités sanitaires de la RDC

0
2040
Une photo des flacons contenant le MANACOVID largement diffusée sur les réseaux sociaux

Des publications partagés plusieurs milliers de fois sur la toile Congolaise ventant la découverte de Manacovid (présentée comme un remède contre la maladie de COVID-19) en République Démocratique du Congo sont fausses selon les conclusions de travail de vérification menée par Congo Check.

Mamyssa Butangu Misa, un de personnages impliqués dans l’invention de ce protocole a indiqué que ce médicament a été reconnu par les autorités de la RDC, appelant tous les congolais à se procurer ce produit dont l’approvisionnement se fait via une commande en ligne (par WhatsApp et appel téléphonique).

Les recherches de Congo Check démontrent que des personnes proches de cette invention du Manacovid tentent d’utiliser la réception de l’équipe d’inventeurs par le ministre de la recherche scientifique comme preuve de la validation de cette molécule, alors que cela est faux. Les publications se rapportant à ce contexte conseillent aux populations de se faire soigner par ce protocole, qui n’a pas encore été validé.

Dans des entretiens avec Congo Check, les équipes de la riposte contre la COVID-19 en RDC et celles du ministère de la recherche scientifique et innovation technologique indiquent que le protocole Manacovid n’a jamais été certifié pour son utilisation en RDC.

« Le ministre n’a pas encore validé cette molécule. Quand il le fera, il devra sûrement tenir une conférence de presse. La molécule est là (Ndlr= le produit est déjà réceptionné par les services du ministère de la santé) et attend sa validation » a expliqué à Congo Check, Bienvenue Babua Kombua, chargée de communication au ministère de la santé de la République Démocratique du Congo.

De son côté, José Mpanda Kabangu, ministre de la recherche scientifique et innovation technologique, explique à Congo Check le contexte dans lequel le protocole de Manacovid a été enregistré par ses services, tout en précisant que cela ne constitut pas une validation ou une autorisation pour l’application de cette molécule dans la lutte contre la pandémie de COVID-19.

« Le pharmacien inventeur du protocole Manacovid a proposé son protocole, mais le ministère de la recherche scientifique et innovation technologique n’a jamais validé son utilisation. Pour que ces produits soient utilisés, ce protocole doit passer par un examen du comité d’éthique de l’école de la santé publique, du ministère de la santé… chargé de valider la candidature des protocoles qui seront ensuite soumis à d’autres étapes comme les essais cliniques » fait-il remarquer dans cet entretien téléphonique avec Congo Check.

Alors que les personnes proches de l’invention du protocole Manacovid cherchent à le faire consommer (voir captures à gauche) comme un produit validé, le ministre recadre et met en lumière le contexte.

« J’ai reçu le pharmacien, inventeur de ce protocole et le Manacovid a été retenu parmi tant d’autres protocoles qui feront partie de cette politique de prise en charge des frais de recherche, développée par le gouvernement » fait-t-il savoir.

Le ministre précise avoir enregistré ce protocole dans un programme gouvernemental venant en appui aux chercheurs durant cette période de crise sanitaire. Pour lui, cette étape n’est que le début d’un long processus que doivent suivre tous les protocoles qui se sont inscrits à ce programme et insiste que cette inscription ne constitue aucunement pas une validation de son utilisation.

« Comme nous traversons une période de pandémie, les chercheurs n’ont pas des moyens afin de subvenir aux besoins des recherches. C’est ainsi que le gouvernement a pris l’obligation de prendre en charge les subventions pour couvrir ces recherches. Voilà pourquoi, nous avons enregistré aussi le protocole Manacovid dans la même optique » détaille-t-il.

« L’inventeur du protocole Manacovid est un ancien député mais également pharmacien, nous avons reçu son protocole et nous l’avons uniquement enregistré en vue qu’il suive les étapes mises en place dont l’examen par le comité d’éthique de l’école de la santé publique sous la tutelle du ministère de la santé qui doit valider si cette molécule peut passer par les essais cliniques ou non » répète le ministre de la recherche scientifique et innovation technologique.

La RTNC faisant allusion au protocole Manacovid (30’30 »)

La diffusion d’un reportage sur la chaine de télévision nationale sur l’inscription du protocole de Manacovid sur une liste des propositions de prise en charge de la COVID-19 a été également exploitée de façon frauduleuse par ceux qui veulent croire aux gens que certification de ce remède a été validé par les institutions officielles.

« FLASH ! FLASH ! FLASH ! Le gouvernement congolais par le biais du ministre de la recherche scientifique et du comité de riposte vient de reconnaitre officiellement le Manacovid …suivez les informations sur la RTNC : journal télévisé ce mardi 14 avril à 20HOO (le point de presse) » écrivait Mamyssa Butangu sur son compte Facebook. Une publication partagée 163 fois avec 290 commentaires ventant cette découverte.

Le ministre José Mpanda Kabangu appelle à la prudence car toutes ces informations sont fausses ou trafiquées. « Les déclarations publiées sur les réseaux sociaux ou dans certains médias sont des faussetés. Mon ministère ou moi personnellement, n’avons jamais validé la consommation de Manacovid en tant que remède contre la maladie de COVID-19 » conclut-il.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here