Une information faisant état de la démission du premier ministre congolais Bruno Tshibala circule inimaginablement sur les réseaux sociaux.
Parti d’un article publié sur le site d’information direct.cd, l’information précise que le chef du gouvernement congolais justifie sa décision par le fait qu’il est actuellement mentalement et physiquement incapable de continuer à assumer sa fonction. Selon l’article, cela a été fait à travers une lettre que ce dernier a adressée au président de la république.
On peut lire dans l’article « par la présente, j’annonce ma démission du poste de Premier ministre de la République démocratique du Congo. Je suis dans l’incapacité physique et mentale de poursuivre la mission qui m’a été confiée ».

Un canular cru par certains

En effet, bien que le site dit se référer à l’agence de presse française AFP, il s’agit simplement d’un canular à l’occasion de la journée du premier avril dediée aux canulars et aux plaisanteries. Après son article partagé et commenté par des nombreux internautes qui y ont vraisemblablement crû, le site a ténu à clarifier qu’il s’agissait simplement d’un poisson d’avril (canular ou plaisanteries faites en date du 01 avril).
« Merci à tous ceux qui ont lu cet article. Il s’agit finalement d’un poisson d’avril, qui est un exercice traditionnel depuis plusieurs années. Nos excuses au Premier ministre Bruno Tshibala et à ses proches. Nous restons comme vous l’avez constaté, votre source d’information en temps réel en RDC » a souligné le site.

Le premier ministre congolais n’a pas démissionné

En réalité le chef du gouvernement congolais n’a pas démissionné. Après un séjour en France pour des raisons de santé, Bruno Tshibala devrait regagner Kinshasa la capitale congolaise, ce dimanche 01 avril même dans la soirée. Aucune lettre n’a donc été adressée au président de la république sur une quelconque démission du premier ministre. Il ne s’est agi que d’un poisson d’avril ou un canular à l’occasion de la journée du premier avril.