L’OMS n’a pas validé l’usage des remèdes contre la COVID-19 en RDC et au Madagascar

1
1908
Une capture d'une publication partagée sur les réseaux sociaux avec les propos faussement atttribués au docteur Tedros Adhanom. © Congo Check

Un message annonçant la validation des remèdes Manacovid en République Démocratique du Congo et Covid Organics au Madagascar est faussement attribué au docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation Mondiale de la santé indiquent des recherches menées par Congo Check.

Plusieurs fois partagés sur Facebook, WhatsAp et donnant un lien vers un compte Instagram qui a fait un montage photo avec les images du docteur Tedros Adhanom et les deux remèdes, ces messages de désinformation sont partagés sous cette forme : « Urgent : Bonne nouvelle, le directeur Général de l’OMS Dr Tedros Adhanom viens d’accepter les remèdes trouver en RDC et au Madagascar. Dr Tedros Adhanom déclare : nous devons reconnaître la victoire de l’Afrique devant le Covid-19, nous venons d’accepter l’usage de ces remèdes, les occidentaux ont fini par voir la force traditionnelle de l’Afrique devant cette pandémie, bientôt nous allons procéder aux partages du covo organic et mana Covid respectivement trouver au Madagascar et en RDC pour aider la population mondiale, je veux que ce message soit partagé à travers le monde ».

Dans sa vérification sur les plateformes en ligne de l’Organisation Mondiale de la Santé, Congo Check n’a pas retrouvé de traces de ce discours, alors que toutes les sorties du directeur général de l’OMS dans les conférences et sur les médias font objet d’une grande communication.

L’OMS a également rejeté ces propos dans un mail envoyé à Congo Check le 29 Avril 2020. A la réponse de savoir si les propos diffusés sur les réseaux sociaux avaient été tenus par le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus et dans quel contexte, Dr Margaret Harris, porte-parole de l’OMS répond: « Non, ces affirmations ne proviennent pas du Dr Tedros ».

Pour sa part le ministère Congolais de la santé nie aussi la validation de Manacovid par ses services, mais affirment avoir reçu la molécule du produit pour examen.

« Le ministre n’a pas encore validé cette molécule. Quand il le fera, il devra sûrement tenir une conférence de presse. La molécule est là (Ndlr= le produit est deja receptionné par les services du ministere de la santé) et attend sa validation » a expliqué à Congo Check, Bienvenue Babua Kombua, chargée de communication au ministère de la santé de la République Démocratique du Congo.

Dido Kayembe a contribué dans le signalement de ce contenu.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here